/sports/hockey/canadiens
Navigation

Hommage à Guy Lapointe et aux jeunes espoirs québécois

Coup d'oeil sur cet article

Dans le cadre des Bobblehead Nights qui souligneront le 45e anniversaire de la plus grande équipe de l’histoire de la LNH, l’édition 1976-77 du Canadien, on a rendu hommage à Guy Lapointe. Les quatre espoirs de la LHJMQ les mieux classés en prévision du repêchage 2022 de la LNH, en plus de trois espoirs du Tricolore repêchés en 2021 qui évoluent dans le circuit Courteau étaient présents au match de mardi soir.

Photo Martin Chevalier

Lors de la présentation de Guy Lapointe à la foule, les joueurs de la présente édition du Canadien regardaient vers l’écran géant pour visionner des moments de la carrière du membre du Temple de la renommée du hockey. 

Photo Pascale Vallée

L’espoir du Canadien William Trudeau est entouré de Guy Lapointe et Réjean Houle. 

Photo Pascale Vallée

Guy Lapointe, qui tient son bobblehead, est entouré des espoirs du Canadien Joshua Roy, du Phœnix de Sherbrooke, ainsi que Xavier Simoneau et William Trudeau, des Islanders de Charlottetown. 

Photo Pascale Vallée

Les quatre espoirs de la LHJMQ les mieux classés en prévision du prochain repêchage de la LNH sont Tristan Luneau, de Gatineau, Maveric Lamoureux, de Drummondville, Noah Warren, de Gatineau, et Nathan Gaucher, des Remparts. 

Photo Pascale Vallée

Les trois espoirs du Canadien Joshua Roy, Xavier Simoneau et William Trudeau ont fait un arrêt devant la murale du Tricolore. 

Photo Pascale Vallée

L’ancien capitaine du Canadien Yvan Cournoyer est entouré des espoirs du CH Joshua Roy et Xavier Simoneau, qui ont été fortement impressionnés lorsque Cournoyer leur a confié qu’il avait gagné 10 coupes Stanley. 

Photo Pascale Vallée

L’entraîneur des Olympiques de Gatineau, Louis Robitaille, est entouré de deux de ses joueurs, Noah Warren et Tristan Luneau. 


PAUL WILSON EN DEUIL DE SON FRÈRE JEAN

Photo Pascale Vallée

Jean Wilson, directeur du département des études françaises et professeur agrégé de langue et littérature à l’Université Sainte-Anne, N.E., est décédé subitement. Lors de la collation des grades en 2016, on pouvait apercevoir Aldéa Landry (ancienne chancelière), Jessica Wilson, son père [le regretté Jean Wilson] et Allister Surette (recteur).

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.