/news/coronavirus
Navigation

Tests rapides bientôt abolis pour les voyageurs

Les personnes doublement vaccinées n’en auront plus besoin pour entrer au pays dès le 1er avril

Coup d'oeil sur cet article

L’industrie touristique accueille avec soulagement l’abolition des tests rapides pour les voyageurs doublement vaccinés qui veulent entrer au Canada dès le 1er avril.

• À lire aussi: Fin de l’état d’urgence sanitaire: des pouvoirs prolongés jusqu’à la fin de l’année

• À lire aussi: COVID-19: Le Québec enregistre 11 décès supplémentaires

• À lire aussi: Un variant «inconnu» découvert en Israël

Le gouvernement fédéral doit en faire l’annonce jeudi, a confirmé au Journal une source proche du dossier. Les tests antigéniques étaient aussi imposés aux voyageurs canadiens qui reviennent au pays après un séjour à l’étranger.

«C’est une excellente nouvelle pour notre industrie et pour nos clients, les consommateurs, parce qu’il ne faut pas se le cacher, c’était un frein pour plusieurs personnes en ce moment. C’était une contrainte», a réagi Manon Langelier, directrice régionale vacances chez Laurier Du Vallon. 

Un frein à la reprise 

Véronyque Tremblay, de l’Association hôtellerie Québec, le restaurateur Mathieu Pettigrew et Marilyn Désy, de l’Association des agences réceptives et forfaitistes du Québec se réjouissent de l’abolition des tests rapides.
PHOTO DIANE TREMBLAY
Véronyque Tremblay, de l’Association hôtellerie Québec, le restaurateur Mathieu Pettigrew et Marilyn Désy, de l’Association des agences réceptives et forfaitistes du Québec se réjouissent de l’abolition des tests rapides.

«Mieux vaut tard que jamais. On est dans les derniers pays à bouger. Ça devient beaucoup plus facile de voyager. Ça enlève un stress au niveau du choix de la destination», a affirmé Marilyn Désy, directrice générale de l’Association des agences réceptives et forfaitistes du Québec. 

«Il est temps de reconquérir nos marchés internationaux et de faire en sorte de retrouver nos taux d’occupation prépandémie. La pandémie a eu un effet dévastateur dans le secteur du voyage», a-t-elle ajouté.  

  • Écoutez la rencontre Foisy-Robitaille avec Philippe-Vincent Foisy, Antoine Robitaille et Benoit Dutrizac sur QUB Radio:  

«Si cela se confirme, c’est une très bonne nouvelle pour nos hôteliers parce que le tourisme international, c’est important pour nous. Depuis le début, nous sommes les premiers affectés et les derniers à se relever», a commenté Véronyque Tremblay, présidente-directrice générale de l’Association hôtellerie Québec (AHQ).

«Je regarde nos hôteliers, ils ont énormément souffert. C’est très difficile au niveau des liquidités en ce moment», a-t-elle souligné.

La Table ronde canadienne du voyage et du tourisme, dont fait partie l’AHQ, réclamait cet assouplissement. Cette mesure faisait obstacle aux voyages internationaux, selon l’organisme.

«C’est en ce moment que les voyageurs font leur choix pour les vacances de l’été prochain. Il y a urgence d’agir, car c’est notre économie locale qui en dépend», a ajouté Mme Tremblay.

«La levée de cette mesure est essentielle pour assurer la survie des entreprises de voyage et de tourisme au Canada. Nous, ce qu’on vise, c’est d’avoir un été achalandé pour remplir les coffres qui sont vides présentement», a exprimé Mathieu Pettigrew, copropriétaire du restaurant Le Continental.

Taux de change

«Les touristes américains et internationaux représentent une très belle clientèle. Avec le taux de change, c’est très avantageux pour eux», a ajouté M. Pettigrew qui espère les voir venir en grand nombre cet été à Québec.

«Mais, une chance qu’on a nos clients locaux, parce que je ne serais pas ici pour vous en parler», a-t-il ajouté, reconnaissant.  

Pour le restaurateur, la principale préoccupation demeure toutefois la pénurie de main-d’œuvre.

Bien que les tests PCR ne soient plus exigés depuis le 28 février, les tests rapides représentaient un obstacle à la reprise du tourisme international, d’après Mme Désy.

À voir aussi          

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.