/finance/real-estate
Navigation

Doit-on faire inspecter une maison neuve avant d’en prendre possession?

Builder And Inspector Looking At New Property
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Sylvie et Jean-Marc ne tiennent plus en place. L’entrepreneur vient de les informer qu’ils pourront emménager dans leur maison le mois prochain.

• À lire aussi: Maison neuve: comment choisir son entrepreneur?

• À lire aussi: De nouvelles protections pour les acheteurs de maisons neuves

Enfin ! Lorsqu’ils annoncent la nouvelle à un ami, celui-ci leur recommande fortement de faire inspecter la maison, même si celle-ci est neuve et sous garantie, avant d’en prendre possession. A-t-il raison ?

Le bien-fondé d’une inspection

Au cours des travaux, le couple a développé une bonne relation avec l’entrepreneur. 

« Nous avons effectué plusieurs visites de chantier et tout allait bien, nous lui faisons entièrement confiance », lance Sylvie. « On a même demandé plusieurs extras, ajoute Jean-Marc, et il les a effectués sans frais. » 

Tant mieux ! 

Mais la prise de possession de la maison signifie que le lien d’affaires avec l’entrepreneur arrive bientôt à terme. La garantie Construction résidentielle (GCR) protège l’acheteur pendant cinq ans, selon les types de malfaçons et vices de construction, mais avant d’en arriver là, il convient de tenter de résoudre les litiges par le dialogue et la bonne entente. Faire inspecter la maison s’inscrit dans cette démarche.

L’inspection prélivraison

En compagnie d’un professionnel, qu’il soit inspecteur, architecte, ingénieur ou technicien en bâtiment, vous devez faire le tour de la maison et examiner toutes les composantes, et ce, de préférence, sans la présence de l’entrepreneur. Ainsi, vous aurez les coudées franches. Pour vous assister, la Régie du bâtiment du Québec publie une liste exhaustive des nombreux points qui doivent retenir votre attention. 

Consultez-le. Prenez des notes détaillées et demandez à l’inspecteur un rapport écrit. Si celui-ci décèle des potentiels de vices cachés susceptibles de se développer à long terme, il les inscrira dans son rapport, ce qui vous sera utile dans l’éventualité de réclamations futures.

La prise de possession

Lors de la visite ultime de la maison en compagnie de l’entrepreneur ou de son représentant, vous dresserez la liste des ajustements. Il s’agit de l’énumération des travaux à compléter. De là l’importance d’avoir procédé à une inspection au préalable afin d’avoir en main vos notes et le rapport de l’inspection. Ces ajustements font partie intégrante du contrat, l’entrepreneur devra les effectuer. Convenez également d’un échéancier des travaux.

Alors, l’ami de Sylvie et Jean-Marc a-t-il raison ? Certainement. L’inspection, c’est la meilleure façon d’obtenir les modifications souhaitées, tout en s’assurant d’une tranquillité d’esprit. Lorsqu’on emménage dans sa maison, on veut le calme, la paix. 

CONSEILS  

  • Recourir aux services d’un inspecteur membre d’un ordre professionnel ou de l’Association des inspecteurs en bâtiment du Québec (AIBQ). 
  • S’assurer que l’inspecteur détient une assurance Erreurs et Omissions. 
  • Faire signer la liste des ajustements par l’entrepreneur ; conserver une copie. 
  • Prendre des photos des anomalies et déficiences ; les annexer au dossier. 
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.