/finance/taxes
Navigation

Voici 10 choses à retenir du budget Girard

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre des Finances, Eric Girard, a présenté son budget 2022-2023, mardi. Voici 10 choses à retenir.  

 1) 500$ dans vos poches                

Photo Adobe Stock

Pour aider les contribuables à faire face à la hausse du coût de la vie, Québec octroie un crédit d’impôt de 500$ à chaque personne ayant gagné 100 000$ ou moins en 2021. Cette mesure coûtera 3,2 G$ au trésor public et touchera 6,4 millions de Québécois. Comment ça marche : 

Pourquoi 500 $?

Représente 2 % du panier d’un panier de consommation de base de 25 000 $, couvrant notamment ces dépenses 

- Logement 

- Épicerie 

- Transport 

- Vêtements 

Pour l’ensemble de l’année 2022, la prévision de l’inflation s’élève maintenant à 4,65 % 

500$ pour qui?

6,4 millions de Québécois, soit 94% des contribuables 

- Ce sont les adultes de 18 ans et plus dont le revenu net (revenu après déductions pour RÉER, ligne 275 du rapport d’impôt) est de 100 000 $ et moins 

Et les autres?

- Ceux qui gagnent entre 100 001 $ et 104 999 $ de revenu net auront tout de même droit à une aide équivalente au montant de 500 $, réduit de 10 % pour chaque dollar de revenu excédant 100 000$ 

-Ceux dont le revenu net excède 105 000$ ne recevront rien 

500$ remis comment?

-Le montant sera versé automatiquement par Revenu Québec lors du traitement de la déclaration de revenus. 

Les Québécois n’auront pas à faire de demande additionnelle pour en bénéficier 

-Pour les contribuables ayant déjà transmis leur déclaration de revenus, il faudra attendre au moins le 30 avril, le temps que Revenu Québec traite à nouveau leur déclaration      

  • Écoutez l'analyse de Mario Dumont et du fiscaliste Luc Godbout, présent au huis clos du budget, sur QUB radio:    

2) Des milliards de dollars pour la «refondation» en santé                

Photo AFP

Le gouvernement réserve 1 G$ de plus dès cette année pour la «refondation» du système de santé québécois, dont les détails devraient être dévoilés d’ici la fin du mois. Cet investissement s’inscrit dans un budget de 5,2 G$ sur cinq ans consacrés à la transformation du réseau.

3) Plus d’argent contre les GES                

Photo Fotolia

Québec ajoute 1 G$ au budget initialement prévu pour lutter contre les changements climatiques, faisant passer l’enveloppe à 7,6 G$. De ce montant, 5,8 G$ seront destinés à la réduction des gaz à effet de serre.

4) Réserve pour la pandémie                

Photo AFP

Un coussin de 1,7 G$ a été prévu pour parer les coûts d’éventuelles nouvelles vagues de COVID-19 en 2022-2023. Ces sommes seraient destinées au dépistage, à la vaccination, à l’achat de tests rapides et à l’ajout de lits en centres hospitaliers, en cas de besoin. 

5) Des cliniques pour la COVID longue                

Photo AFP

Québec compte mettre en place 15 cliniques afin de traiter les patients souffrant de la COVID longue et d’effectuer de la recherche. Pas moins de 9000 Québécois souffriraient de la forme longue de cette maladie. Une somme de 20,5 M$ est prévue d’ici 2026-2027.

6) Encore plus d’écoles vétustes   

Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Malgré les sommes importantes investies dans les dernières années, la proportion d’écoles en mauvais état est passée de 56% à 59%. Québec ne prévoit pas d’investissement majeur supplémentaire pour pallier cette augmentation.

7) Un «Roulez vert» moins payant                

PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

Les rabais maximaux de 8000$ prévus jadis au programme Roulez vert sont revus à la baisse. L’automobiliste bénéficiera désormais d’une subvention de 7000$ pour un véhicule électrique neuf et de 5000$ pour une voiture hybride rechargeable neuve. 

8) Rien pour l’accès à la propriété                

Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Alors que le marché immobilier s’emballe, rien n’est prévu pour faciliter l’accès à la propriété. Une somme de 634 M$ sur cinq ans visera toutefois à améliorer l’accès à un logement, dont 100 M$ permettront l’ajout de 1000 nouveaux logements abordables.

9) Relance culturelle et touristique                 

Photo d'archives Stevens LeBlanc

Durement éprouvée par la pandémie, la culture bénéficiera de 72 M$ l’an prochain pour pallier les effets de la COVID-19. L’industrie touristique et hôtelière, aussi secouée par la pandémie, obtiendra quant à elle 250 M$ en soutien sur six ans.

10) Déficit zéro en 2027-2028                

Photo d'archives

Le déficit budgétaire pour 2022-2023 est évalué à 6,5 G$, soit 2 G$ de moins que ce que planifiait Québec en mars 2021. Le retour à l’équilibre budgétaire est toujours dans les cartons d’ici 2027-2028. 

À VOIR AUSSI     

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.