/news/coronavirus
Navigation

Six pays où la COVID-19 connaît un regain

Six pays où la COVID-19 connaît un regain
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Comme quoi la pandémie de COVID-19 n’est pas encore terminée dans le monde, de nombreux pays, notamment en Europe, font face à une recrudescence de cas au moment où les mesures sanitaires tombent. Voici 6 endroits où le virus connaît une flambée.

• À lire aussi: Vaccin contre la COVID-19: une quatrième dose au Québec

• À lire aussi: Bond des hospitalisations: trop tôt pour enlever le masque?

Royaume-Uni

Après une forte vague fin décembre, les restrictions anti-COVID ont été, ces dernières semaines, toutes levées en Angleterre, y compris l'obligation de s'isoler. Elles ont été considérablement allégées dans les autres nations, mais le port du masque à l'intérieur reste obligatoire en Écosse et au Pays de Galles.

Mais, depuis début mars, le nombre de cas est reparti à la hausse dans le pays, approchant les 100 000 par jour, en particulier en Écosse, où le nombre de patients hospitalisés (2221) a battu un record mardi, pour le deuxième jour de suite.

Six pays où la COVID-19 connaît un regain
AFP

En Écosse, une personne sur 14 était contaminée la semaine se terminant le 12 mars, tandis qu'en Angleterre, une personne sur 20 avait la COVID à la même période, a indiqué, vendredi, le Bureau national des statistiques (ONS). 

Le ministre de la Santé écossais, Humza Yousaf, a déclaré à la BBC, mercredi, que la situation pourrait se stabiliser en Écosse, après l'une des semaines les «plus difficiles» pour le système de santé depuis le début de la pandémie.

Grèce

La Grèce non plus n’échappe pas à une nouvelle flambée du coronavirus parce que 21 996 nouvelles infections y sont recensées en moyenne chaque jour. Depuis le début de la pandémie, 2 838 891 cas de COVID-19 ont été rapportés dans le pays. Le virus a fait 27 029 victimes. Selon les médias locaux, le pays se penche actuellement sur l’idée d’éliminer l’essentiel des mesures sanitaires en application d’ici la fête de Pâques.

France

En France comme ailleurs en Europe, la cinquième vague de COVID-19 n'en finit pas: ce qui préoccupe désormais, ce sont les hospitalisations, qui ne baissent plus, relançant les critiques sur une levée prématurée des mesures par le gouvernement.

Les Français ont-ils laissé tomber le masque trop tôt? Depuis plusieurs semaines, le nombre moyen de cas positifs à la COVID, calculé sur une semaine, continue de progresser: la moyenne quotidienne s'établissait dimanche à 89 002, contre 65 251 une semaine plus tôt.

Six pays où la COVID-19 connaît un regain
AFP

Une remontée qui s'illustre en milieu scolaire aussi: 3184 classes étaient fermées en France vendredi, contre 2693 une semaine avant.

Plus inquiétant, «depuis deux jours, le nombre d'hospitalisations ne baisse plus», a relevé lundi le ministre de la Santé, Olivier Véran.

Italie

Alors que l’état d’urgence sanitaire y doit prendre fin le 31 mars et qu'elle a entamé un déconfinement progressif la semaine dernière, l’Italie connaît une hausse de cas de COVID-19. En moyenne, le pays a rapporté 70 326 nouvelles contaminations chaque jour. L’essentiel des mesures sanitaires devrait être levé d’ici le 1er mai, selon les médias italiens.

Six pays où la COVID-19 connaît un regain
AFP

Allemagne

Depuis le début de la nouvelle année, la COVID-19 est repartie à la hausse en Allemagne. Le pays a atteint un nombre record de nouveaux cas le 17 mars, où près de 300 000 nouvelles infections ont été rapportées en 24 heures. Malgré tout, Berlin va de l’avant avec la levée de l’ensemble des restrictions sanitaires en application. En date du 22 mars, la moyenne du nombre de nouveaux cas des sept derniers jours était de 189 402 infections. 

Six pays où la COVID-19 connaît un regain
AFP

Chine

Les autorités chinoises ont décrété, mardi, le confinement d'une ville de 9 millions d'habitants, au moment où la Chine affronte sa pire flambée épidémique depuis 2020, ce qui met à rude épreuve sa stratégie zéro COVID.

La cité industrielle de Shenyang (nord-est) confine désormais ses habitants dans leur résidence. Elle a lancé un nouveau dépistage général de la population.

Cette ville est la capitale de la province du Liaoning, frontalière de celle du Jilin, qui est de loin l'épicentre de l'actuelle vague épidémique, due au variant Omicron.

Six pays où la COVID-19 connaît un regain
AFP

Le ministère chinois de la Santé a annoncé, mardi, 4770 nouveaux cas positifs au niveau national. Des chiffres très bas par comparaison avec d'autres pays dans le monde, mais élevés pour la Chine et sa stratégie zéro COVID.

À Shanghai, où le nombre de nouveaux cas positifs est pourtant de plusieurs centaines par jour, les autorités optent pour des confinements très ciblés de bâtiments, au lieu d'un confinement général de toute la ville.

Dans le Jilin, province la plus touchée, les autorités ont annoncé, lundi, que 10 000 doses du médicament anti-COVID de Pfizer étaient arrivées. C'est, semble-t-il, la première fois que le Paxlovid est utilisé en Chine.

Depuis la semaine dernière, la province impose des restrictions aux déplacements. Les habitants ne peuvent quitter leur commune, et plusieurs villes confinent la population à domicile.

- Avec l'Agence France-Presse et Reuters

À voir aussi 

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.