/lifestyle/food
Navigation

Dans la cuisine avec Marie-Soleil Michon: les plaisirs de la table à partager

Marie-Soleil Michon
Photo courtoisie, Julie Perreault

Coup d'oeil sur cet article

Marie-Soleil Michon rayonne. Elle vient de terminer sa saison Ça vaut le coût, à Télé-Québec, et sera de retour pour une dixième saison. Deux cents émissions depuis 2014, ce n’est pas rien. Il faut dire que la sympathique animatrice, curieuse dans la vie comme au petit écran, a un enthousiasme communicatif sincère. Elle poursuit également sa collaboration avec Véronique et les Fantastiques à Rouge.

Pour l’alimentation, Marie-Soleil est toujours à la recherche du bon produit, dans tous les sens du terme : bon au goût, bon pour sa santé, bon pour l’environnement, bon pour l’économie locale et bon pour le Québec. Et ces produits, elle les partage et les fait découvrir avec bonheur. 

Questionnaire gourmand 

Le matin, thé ou café ?

Deux cafés, et plus tard en matinée, une théière d’Earl Grey ou vert au jasmin selon les jours et les envies.


Croissant ou gruau, fruit... ?

Je démarre toujours mon déjeuner avec un fruit, j’aime varier. J’adore le gruau ! Le traditionnel ou l’avoine épointée (steel-cut oats) aussi, mais il est plus long à cuire. Croissants sans gluten, je les fais livrer de chez Baked2Go (mie plus dense).


Pain tranché ou baguette ?

Pain tranché ! J’aime beaucoup celui au kamut levain de la Boulangerie Inewa (moins de 1 % de gluten). C’est celui-là que j’ai adopté au quotidien. Souvent avec un bon beurre de noix.


Fromage ou dessert ?

Fromage ! Mais l’idéal, c’est un dessert pas trop sucré dans lequel il y a du fromage : comme le gâteau aux pommes et à la ricotta de Stefano Faita, vite devenu un classique chez nous !


Viande ou poisson ?

Poisson. À la maison, je prépare surtout de la truite, du saumon, de la morue, du doré... Au resto, je me gâte en fruits de mer parce que j’en fais moins souvent et j’adore ça !


Avec le steak, salade ou frites ?

Ça me prend les deux ! D’ailleurs, je déteste quand les restos nous obligent à choisir.


Végé ou carné ?

De plus en plus végé. Quand mon mari est absent, je m’aperçois que je mange presque exclusivement végé. J’aime vraiment le tofu, les pois chiches... Au début de la pandémie : 6 mois d’alimentation végétalienne, je suis contente de l’avoir essayée et j’ai gardé certaines habitudes. Mais je m’ennuyais trop des œufs !


Caramel ou chocolat ?

Caramel à la fleur de sel
Photo Adobe Stock
Caramel à la fleur de sel

Caramel. Encore mieux s’il est à la fleur de sel.


Gâteau ou biscuit ?

Biscuits maison. J’ai trois-quatre recettes de prédilection : à la noix de coco, au beurre d’amande et pépites de chocolat, à l’avoine, au pain d’épices...


Bière ou vin ?

Vin !


Blanc ou rouge ?

Un bon blanc minéral, très souvent du rosé sec (pas juste en été). Si je bois du rouge, ce sera léger : frappato ou gamay.


Bulles ou cocktail pour l’apéro ?

Bulles. Moins compliqué, on ouvre la bouteille et c’est réglé. L’impatiente en moi n’est pas très portée sur la mixologie, sauf lorsque je suis dans un bar à cocktails, je leur demande de me créer quelque chose selon mes goûts. Frais, rafraîchissant, avec une pointe d’amertume.


Présente-moi ton accessoire de cuisine chouchou, et pourquoi l’avoir choisi ?

Couteau de chef créé spécialement pour moi par le coutelier Louis Parenteau. C’est un objet magnifique, unique, dont je prends grand soin. Il est TRÈS coupant !


As-tu un petit rituel lorsque tu prépares les repas ?

Musique d’ambiance, oui ! Verre de vin du jeudi au dimanche.


As-tu une recette chouchoute que tu fais à tes invités ?

Quand je garde mes neveux et ma nièce, on a plusieurs rituels, dont les crêpes aux bananes : 1 banane écrasée, 1 œuf, 1 c. à table de farine (donne 2 pancakes). Avec ma compote maison fraise/rhubarbe/sirop d’érable, c’est délicieux !


Que sers-tu généralement à tes invités ?

Poisson fumé
Photo Adobe Stock
Poisson fumé

J’aime préparer plusieurs petits plats que je dépose sur le comptoir de la cuisine pour l’apéritif, et qui deviennent alors presque un repas. Des olives marinées avec des zestes d’agrumes, un joli plateau de crudités servi avec une trempette maison, j’aime aussi servir des poissons fumés comme de la truite, de belles asperges grillées. C’est souvent très varié et parfois en formule buffet pour faciliter les choix des différents invités.


Raconte-moi la réalisation culinaire dont tu es fière.

Je suis fière chaque fois que je prépare le cake à l’orange, recette parue dans Châtelaine il y a plusieurs années. Oranges entières, farine d’amande, huile d’olive : toujours un succès !


Dis-nous qu’il t’est déjà arrivé de servir un plat complètement raté... lol !

Oui, des ailes de canard BBQ. Un jour, alors que je recevais des amis, j’ai oublié l’étape de les faire cuire dans l’eau avant de les mariner et de les griller au BBQ. C’était dur comme de la pierre. Par chance, il y avait autre chose à manger, je reçois souvent avec la formule buffet !


Meilleure expérience culinaire à vie au restaurant ?

Cabane du Pied de cochon
Photo courtoisie
Cabane du Pied de cochon

J’ai vécu des expériences mémorables, des tables spectaculaires à la Cabane du Pied de cochon. Sinon, en dehors du resto, j’ai la chance d’avoir des amis chez qui j’ai mangé merveilleusement bien, comme Pasquale Vari, Ricardo Larrivée et Isabelle Deschamps-Plante.


Ça sentait quoi chez toi, dans la cuisine, lorsque tu étais petite ?

Les biscuits (à la mélasse, aux amandes, aux fruits confits) et le bouilli de bœuf et légumes de ma mère à la fin de l’été. Le dimanche, ça sentait le bacon et les fèves au lard ! Il faut dire que je suis petite-fille d’acériculteur, j’entaille les érables avec mon papa dans mes temps libres et mon oncle fait encore du sirop d’érable pour la famille. Le sirop coule dans mes veines, ou presque... (rire)


Fromage préféré ?

Terrible de me faire choisir !

Feta au lait de chèvre cru, mariné à l’huile d’olive et origan, de Cornes et Sabots, à Notre-Dame-de-Stanbridge. J’ai un faible pour les pâtes dures : Comptonne et Alfred Le fermier, de la Fromagerie La Station, à Compton (que j’ai eu la chance de visiter en novembre). Et le fromage en grains de la ferme Missiska, à Bedford. 

Carnet d’adresses 

Tes restos préférés ?

Park, à Westmount, mon ultime favori, les meilleurs poissons en ville et le wagyu en nigiri à essayer absolument ! Alep & Petit Alep : je raffole de leur pouding au lait à l’eau de rose et fleur d’oranger avec cannelle et pistaches, et Marconi.


Restos préférés à l’extérieur de Montréal ?

Chardo resto & bar à vin, à Bromont. Lumami au Spa Balnéa, chou-fleur rôti, servi avec tahini, amandes, tamari et shiitake, un délice. Sans oublier le restaurant du Spa Eastman, qui sert une cuisine tonique énergisante : le plat de thon servi le soir est DIVIN ! Mollies Café-Dinette-Buvette, à Sutton, une adorable petite adresse gourmande.


Produits culinaires chouchous ?

La sauce Dragon du restaurant Aux Vivres. J’en ai toujours dans mon frigo. Et la vinaigrette de Maison Jacynthe, que j’achète quand je passe au bistro ou que je cuisine maison ! Ça fait vraiment les meilleures salades. Aussi, le tofu magique de Loonie cuisine est vraiment entré dans mon quotidien, on peut même le trouver tout fait chez Metro.


Plat préféré au restaurant

Sushis, nigiris, makis : parce que je ne suis pas capable de m’en faire à la maison. Même chose pour les os à la moelle.


De quoi ne peux-tu pas te passer en cuisine

Tout ce qui donne de l’acidité et de la fraîcheur, comme le vinaigre à la fleur de ciboulette de la Ferme Humminghill.


Un coup de cœur culinaire ?

« Le Vert » du fameux pâtissier Patrice Demers, qui le sert encore pour quelques mois dans sa boutique de la rue Notre-Dame, à Montréal. Je raffole aussi de sauce piquante, particulièrement la sauce Feu Sauvage, préparée à partir des piments bios de la ferme de la Colline du Chêne, en Estrie. Plus douce, la sauce piquante à l’ortie et au sapin de Gourmet Sauvage.


Gourmandise coupable ?

Le gâteau Reine-Élizabeth de ma mère. J’aime tous les desserts aux dattes, mais celui-là a une place spéciale dans mon cœur. 


Ton style de cuisine préféré ?

J’aime les cuisines ensoleillées de la Méditerranée et du Moyen-Orient (grecque, libanaise, perse, syrienne, arménienne). Je m’en voudrais de ne pas mentionner la cuisine vietnamienne, que j’affectionne tout autant.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.