/sports/hockey/canadiens
Navigation

Trevor Letowski a «beaucoup appris de St-Louis»

Trevor Letowski a «beaucoup appris de St-Louis»
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

BROSSARD - Embauché en juillet dernier comme entraîneur adjoint sous l’égide de Dominique Ducharme, Trevor Letowski a adhéré à la nouvelle philosophie de Martin St-Louis.

• À lire aussi: Justin Barron avec le CH: un échange que Sidney Crosby n’aurait pas fait

• À lire aussi: Le sort des Canadiens scellé dès vendredi soir?

Le vétéran de 616 parties dans la Ligue nationale de hockey (LNH) ne connaissait pas personnellement le nouveau pilote du Canadien de Montréal avant son arrivée. Cela ne l'a pas empêché de développer une complicité quasi instantanée avec l'ancien joueur-vedette.

«Martin est un excellent communicateur et quelqu’un avec qui il est facile de développer une relation, a lancé l’Ontarien après l’entraînement du CH, vendredi. On a beaucoup de plaisir à venir à la patinoire et tenter de trouver des solutions.» 

  • Écoutez la chronique de Jean-Charles Lajoie au micro de Benoit Dutrizac sur QUB radio :   

Une ambiance positive

Personne ne tombera en bas de sa chaise en apprenant que les styles d’enseignement de St-Louis et de son prédécesseur sont aux antipodes. Letowski a perçu ce changement non seulement à partir des tactiques employées par l’entraîneur-chef, mais aussi en constatant une meilleure ambiance sur la patinoire.

«Les joueurs sont excités de venir à Brossard, a-t-il enchaîné. Martin a fait un excellent boulot pour établir un nouveau seuil de succès. Je crois que [les joueurs] s’attendent à gagner des matchs de hockey, désormais.»

«J’ai appris beaucoup de “Marty” depuis qu’il est arrivé. Il perçoit certainement le jeu d’une façon différente. Sa créativité a un impact sur les joueurs. C’est rafraîchissant.»

Motivation requise

Le Canadien avait un besoin criant de motivation, puisque ses chances de participer aux séries éliminatoires sont éteintes depuis belle lurette. Même s’il s’est incliné à quatre reprises dans les cinq derniers matchs, le Bleu-Blanc-Rouge continue d’établir ses fondations en vue de la saison prochaine.

«En raison de notre début de saison, c’est difficile parfois parce qu’une participation aux séries est impossible, a conclu l’entraîneur adjoint. Tu n’as d’autre choix dans ce sport que d’avancer et d’essayer de présenter la meilleure version de toi-même.»

Jonathan Drouin et Brendan Gallagher parmi les blessés 

Trevor Letowski a «beaucoup appris de St-Louis»
Photo d'Archives Agence QMI

Le nom de l’attaquant québécois Jonathan Drouin a été ajouté à la liste des blessés, vendredi, à la veille du duel du CH face aux Maple Leafs de Toronto.

Drouin a raté la dernière rencontre des siens, une défaite de 4 à 3 aux mains des Panthers de la Floride, jeudi. Il doit présentement s’isoler à son domicile après être entré en contact avec une personne ayant contracté la COVID-19.

De plus, le Tricolore a annoncé que Brendan Gallagher allait rater une semaine supplémentaire d’activité, lui qui souffre d’une blessure au bas du corps.

L’attaquant de 29 ans n’a pas joué depuis le 17 mars dernier.

Certains membres du CH ont d’ailleurs participé à une séance d’entraînement optionnelle au Complexe sportif Bell de Brossard. L’entraîneur-chef du Tricolore, Martin St-Louis, n’était pas du nombre, laissant ses hommes aux bons soins de ses adjoints Luke Richardson, Alexandre Burrows et Letowski. Les nouveaux venus Justin Barron et William Lagesson faisaient partie du groupe qui s'est entraîné vendredi.

Le pivot Ryan Poehling a patiné brièvement en solitaire, lui qui est toujours ennuyé par une blessure au haut du corps.

À voir aussi    

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.