/news/society
Navigation

Une église de la Côte-Nord change de vocation

Coup d'oeil sur cet article

Avec la baisse de fidèles et le manque de bénévoles, l’église Saint-Luc de Forestville, sur la Côte-Nord, devra changer de vocation, dès l’automne prochain.

C'est ce qu'a affirmé le conseil de fabrique alors que la poursuite des activités religieuses n'est plus viable. Cependant, des solutions existent.

Afin de décider quelle sera la nouvelle vocation du bâtiment, le conseil de fabrique de l’église Saint-Luc convoquera toute la population en juin prochain. Il sera, à ce moment, proposé de donner l’église à des organismes communautaires de Forestville.

Selon la présidente du conseil de fabrique, Johanne Tremblay, cette façon de faire permettrait d’obtenir des subventions gouvernementales, une chose qui n’est pas possible pour un bâtiment religieux. Les objets sacrés seraient retirés et une partie de l’église serait toujours un lieu de culte, a-t-elle également mentionné.

Le clocher de l’église, qui date des années 50, a besoin de réparations, puisque de l’eau s’infiltre dans la structure depuis plusieurs années. Les coûts de ces travaux sont estimés à 160 000$.

De son côté, la ville de Forestville n’est pas intéressée à récupérer le bâtiment, puisqu’elle possède déjà toutes les infrastructures nécessaires pour ses activités, a indiqué la mairesse, Micheline Anctil.

Il y a quelque temps, l’espace du presbytère avait été loué à un organisme. Maintenant, le bâtiment n’est plus déficitaire. Cette solution pourrait donc être également appliquée à l’église, qui fonctionne avec un budget annuel de 180 000$. L’an dernier, les revenus de la dîme n’ont été que de 19 000$, alors que le reste du budget a été récolté à l’aide d’activités de financement.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.