/news/politics
Navigation

Santé: la prise en charge de première ligne, une priorité pour Legault

Santé: la prise en charge de première ligne, une priorité pour Legault
Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

Coup d'oeil sur cet article

À la veille de la présentation du plan d’action en santé, le premier ministre du Québec, François Legault, affiche ses couleurs sur ses réseaux sociaux. 

• À lire aussi: COVID-19 : Une députée caquiste testée positive, une ministre et une candidate en attente de résultats

• À lire aussi: La sixième vague de COVID-19 arrivera bientôt au Québec

• À lire aussi: La haute direction du ministère de la Santé gonflée par la pandémie

«C’est un plan complet, mais il y a pour moi une grande priorité qui doit passer avant toutes les autres. C’est la prise en charge en première ligne, en clinique ou en CLSC», a indiqué M. Legault dans une publication Facebook.

Ainsi, Québec a pour objectif de diriger les patients avec des problèmes mineurs vers les cliniques de première ligne telles que les Groupes de médecine familiale (GMF).

«Les premiers GMF ont été ouverts en 2002. L’objectif à l’époque, c’était que TOUS les médecins de famille pratiquent en GMF, sauf quelques exceptions en milieu rural. Or, 20 ans plus tard, on a encore le quart des médecins de famille qui ne pratiquent pas en GMF», a précisé le premier ministre caquiste qui entend reprendre les discussions entamées avant la pandémie.

Dans sa publication, François Legault précise que son gouvernement proposera, mardi, un plan d’action et non une consultation ou une commission d’étude.

«Un plan d’action qui passe beaucoup par la décentralisation vers les régions et vers les sous-régions. Une décentralisation du choix des moyens dans les mains des dirigeants d’établissements. Mais aussi une imputabilité de ces dirigeants sur les résultats», a-t-il conclu.  

  • Écoutez l'entrevue de Richard Martineau avec Monsef Derraji sur QUB radio :

Qu’en est-il de la COVID?

Avec la recrudescence des cas de COVID-19, bien des questions sont au bout des lèvres de tous les Québécois, notamment concernant le retrait du port du masque.

Étant en isolement après avoir contracté le virus, François Legault s’est entretenu, lundi soir, en visioconférence avec le ministre de la Santé, Christian Dubé, le ministre délégué à la Santé, Lionel Carmant, et le directeur par intérim de la Santé publique, Dr Luc Boileau. Lors de cette rencontre, le quatuor a discuté de ce sujet.

«Au cours des prochaines semaines, on prévoit une hausse modérée des cas et des hospitalisations et on ne prévoit pas de nouvelles consignes», a écrit le premier ministre dans un tweet accompagné d’une image de la rencontre avec ses collègues.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.