/sports/hockey
Navigation

L’Océanic s’impose sans trop de problème face aux Sags

L’Océanic s’amuse contre les Saguenéens et prolonge sa séquence victorieuse

Le gardien des Saguenéens Kevyn Brassard a été laissé un peu à lui-même, jeudi soir, en faisant face à 34 tirs contre l’Océanic.
Photo d'archives, Roger Gagnon Le gardien des Saguenéens Kevyn Brassard a été laissé un peu à lui-même, jeudi soir, en faisant face à 34 tirs contre l’Océanic.

Coup d'oeil sur cet article

Les Saguenéens de Chicoutimi n’ont pas fait le poids face à l’Océanic de Rimouski en subissant un revers de 5 à 2, jeudi soir, au Centre Georges-Vézina, permettant ainsi aux hommes de Serge Beausoleil de signer un sixième gain d’affilée.

Le premier but a appartenu aux représentants du Bas-Saint-Laurent. William Dumoulin a sauté sur un retour de lancer pour inscrire son quinzième filet de la présente saison.

Mathis Gauthier a ensuite imité son coéquipier avec cinq secondes à jouer en première, portant la marque à 2 à 0.

Yanick Jean a dû fouetter ses troupes entre la première et la deuxième période parce que ses joueurs ont amorcé le second tiers en lions. Après seulement 23 secondes, William Rouleau s’est permis de réduire l’écart à seulement un but.

Rimouski n’avait toutefois pas l’intention de laisser Chicoutimi revenir dans le match. Les visiteurs ont enfilé deux buts rapides pour prendre une confortable avance de 4 à 1 avec 13 minutes à jouer en deuxième.

Le match à sens unique s’est poursuivi en troisième alors que Jacob Mathieu a déculotté Kevyn Brassard en glissant habilement la rondelle entre ses jambières.

Les Bleuets ont ajouté un but en fin match, mais ont tout de même dû s’avouer vaincus par la marque de 5 à 2.

Match à oublier

À l’exception peut-être de leur but rapide en début de période médiane, rien n’a semblé fonctionner pour les représentants du Saguenay–Lac-Saint-Jean. De la difficulté à compléter les passes et des lancers voilés qui n’ont donné aucune chance à Brassard ont eu raison des Saguenéens.

Au total, ce sont seulement 18 rondelles qui ont été envoyées en direction du cerbère Gabriel Robert contre 34 pour l’Océanic. L’Océanic a simplement dominé ses adversaires à tous les niveaux.

Mauvaise séquence

Après avoir mis fin à une séquence de sept revers de suite mardi face au Drakkar de Baie-Comeau, Chicoutimi est retombé dans ses anciennes grâces en subissant une cuisante défaite face à ses rivaux du bas du fleuve.

Les protégés de Yanick Jean se sont inclinés lors de huit de leurs neuf derniers affrontements.


Les Sags se rendront samedi du côté de l’Estrie, alors qu’ils se mesureront à Joshua Roy et au Phoenix de Sherbrooke.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.