/news/politics
Navigation

La solidaire Catherine Dorion tire un trait sur la politique

La politicienne anticonformiste veut désormais retourner militer dans la rue

Coup d'oeil sur cet article

En annonçant qu’elle ne serait pas candidate à l’automne, la députée de Québec solidaire Catherine Dorion a expliqué qu’elle souhaitait maintenant retourner militer « dans la rue » comme elle le faisait avant son élection.

Les larmes aux yeux, la politicienne anticonformiste a annoncé son départ dans une longue vidéo de 14 minutes diffusée vendredi, le 1er avril, sur les réseaux sociaux. Toutes les sources officielles du parti ont cependant assuré qu’il ne s’agissait pas d’une blague. 

« Je confirme qu’elle ne sollicitera pas un deuxième mandat », a précisé Stéphanie Guévremont, de l'aile parlementaire de Québec solidaire.

Quatre ans après sa soirée d’investiture, Catherine Dorion a rédigé une lettre d’amour aux gens de sa circonscription de Taschereau. Élue en 2018, elle aura 40 ans en septembre prochain.

 

« Moi, je tiens à vous dire que vous avez été là en “esti”. Merci pour l’énergie de la lutte. J’ai beaucoup d’espoir pour la suite », a-t-elle notamment expliqué, accompagnée à la guitare par son collègue Sol Zanetti, député de Jean-Lesage. 

Très émotive, elle relate par ailleurs plusieurs épisodes marquants et tumultueux de son passage en politique : ses discours, son char, son habillement, sa photo d’Halloween, sa présence à Tout le monde en parle, la mobilisation contre le troisième lien et la radio-poubelle.

Le tumulte

« On a gagné des choses à gagner à travers le tumulte des dernières années et il ne faudra pas lâcher le morceau. Et pas juste à l’Assemblée nationale, dans la rue aussi. Et moi c’est ça que je veux faire maintenant », a précisé la comédienne et militante.

En livrant son message, elle mentionne qu’elle veut désormais utiliser son bagage politique pour retourner d’où elle vient, notamment dans le milieu artistique. Elle souhaite que les citoyens puissent faire le même saut qu’elle a tenté il y a quatre ans.

« J’aimerais que d’autres badass viennent tester les limites de ce système politico-économique rongé par les vers. »

Bien visible

Catherine Dorion n’a pas accordé d’entrevue. Elle rencontrera les médias lundi matin. « Je ne disparais pas. Vous allez me voir en campagne comme vous ne m’aurez jamais vue », assure-t-elle.

Québec solidaire a aussi souligné son départ. Gabriel Nadeau-Dubois et Manon Massé ont tenu à lui rendre hommage.

« Le chemin de la justice sociale et climatique est une longue route où toutes les voies doivent être occupées si on veut penser pouvoir y arriver, ensemble. Merci Catherine, d’avoir été à nos côtés durant ces quatre dernières années. La démocratie en ressort gagnante », écrit Manon Massé.

« Merci pour tout, Catherine. Je suis fier d'avoir vécu ça avec toi, fier de courir la dernière ligne droite à tes côtés », a pour sa part écrit Gabriel Nadeau-Dubois. 


Les prochaines élections générales provinciales auront lieu le 3 octobre 2022.

  • Écoutez l'entrevue de Geneviève Pettersen avec Catherine Dorion sur QUB radio: 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.