/opinion/blogs
Navigation

Hugo Coudurier, le nouveau maître des lieux !

Coup d'oeil sur cet article

Natif de notre belle capitale nationale, le chef revient à la maison après un long périple professionnel de 17 ans autour du monde. De grandes maisons, de grands chefs, des dépaysements, des cultures différentes, Hugo Coudurier en a vu des choses depuis son passage au début de sa carrière avec Daniel Vézina au Laurie Raphaël en passant par les 3 étoiles Michelin du chef Guy Savoy, nommé depuis quelques années, meilleur restaurant du monde.

Pour le nouveau chef du restaurant, revenir au Québec ne pouvait rimer qu’avec le Champlain du Fairmont Château Frontenac, haut lieu chargé d'histoire et de gastronomie. Le tout pour le tout. Car, outre son parcours professionnel imposant, c’est sûrement une des raisons qui a fait pencher la balance en faveur du chef Coudurier et convaincu les responsables, dont le grand manitou et directeur culinaire du château Frontenac Frédéric Cyr, lui aussi revenu au Québec après de nombreuses années à parcourir le monde.

On devine d'ailleurs une bien belle complicité entre les deux chefs, même envie de mettre la cuisine et les produits régionaux à l’honneur. Le nouveau chef Coudurier ne s'en cache pas, il lui faudra quand même un peu de temps pour bien apprécier tout le potentiel énorme des producteurs d’ici. Il reconnaît aussi l’incroyable évolution des produits du Québec, la passion indéniable des artisans qu’il découvre chaque jour depuis son arrivée en décembre dernier. Les choses ont changé et évolué depuis 20 ans au Québec et les deux compères et complices des cuisines du château Frontenac entendent bien participer à cette belle aventure culinaire québécoise pour les prochaines années. Le chef HUGO, prévoit faire de l’espace réservé jadis à la cave des fromages et caviar, afin d’exposer, tels des trésors et bijoux visibles, à des salaisons maison, les charcuteries du château. Petit à petit, le chef fera son nid comme on dit.

Il faut aussi ajouter que son arrivée en pleine pandémie, ouvertures et fermetures ne furent pas aisées, mais le chef ne s'en formalise pas trop, trop heureux de retrouver ces lieux magiques qui ont émerveillé le jeune garçon qui rêvait un jour d’y être le maître des lieux.

Dernièrement, l’équipe du restaurant Champlain et son nouveau chef officialisèrent sa présence avec les journalistes par un repas résumant le parcours culinaire d’Hugo Coudurier, mettant ainsi la table d’une nouvelle aventure culinaire pour les clients du sublime Château.

Voici le menu pour vous donner une idée de l'univers culinaire du nouveau chef.

L’APÉRO DU CELLIER (Clin d’oeil au future salaisons et charcuteries maison à venir)

Pâté en croûte de veau des Bois-Francs, foie gras, pistaches et canneberges

Terrine grand-mère au foie gras, pistaches et canneberges

Terrine grand-mère au foie de volaille & porc de Beaurivage

Foie gras cuit au sel de mer Saint-Laurent Cuisse de canard du Lac-Brome confite en croquette.

TARTARE DE HAMACHI (Déjà des inclusion de produits locaux avec l’ail noir , ça promet)

Vinaigrette aux huîtres, sésame, ail noir de l’Île d’Orléans, jeunes pousses de Trois-Rivières.

DORÉ SAUVAGE DE NOS LACS CANADIENS (Clin d’oeil à l’Asie et produits d’ici)

Fricassée de calamars et poireaux, bouillon aux oignons paille et miso, perles du Japon.

FREGOLA SARDA (Le chef va avoir bien du plaisir à découvrir tous les fromages d’ici)

Bajoue de porc « guanciale »,

fromage 1608 de Charlevoix, truffe noire du Périgord.

LE BŒUF WAGYU DE FREDO (C’est la clé de la bonne cuisine, s'approvisionner d'artisans du Québec talentueux)

Nourri au chanvre, foin et maïs certifié biologique de Saint-Antoine-de-Tilly

La côte vieillie 4 semaines Les short ribs braisés.

*LE PRÉ-DESSERT

Argousier, babeurre et tagète.

POUDING CHÔMEUR 100% ÉRABLE (On peut sortir un québécois du Québec, mais on ne peut pas sortir le québec d’un québécois, la preuve)

Baies de camerise, glace vanille.

Bon alors, rassurez-vous, malgré l'avalanche de plats, j’ai tout mangé.

La table est donc bien dressée pour le nouveau chef, son équipe de cuisine et toute l’équipe du Château Frontenac, afin de rendre l'aventure des clients, nouveaux et habitués du Champlain, aux anges.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.