/sports/opinion/columnists
Navigation

Un tirage qui donne des possibilités au Canada

Coup d'oeil sur cet article

Il y a toujours un stress palpable lors d’un tirage au sort de la Coupe du monde de soccer. Celui du tournoi qui s’amorcera au Qatar en novembre prochain n’a pas fait exception. Pour John Herdman et les joueurs unifoliés, qui se retrouvent dans le groupe F avec la Belgique, le Maroc et la Croatie, il n’y a pas lieu de stresser.

Le Canada est un pays que je considère être en mesure de créer une surprise, car on sait que dans ce tournoi, il y en a toujours. La possibilité de passer au prochain tour est bien réelle tout comme celle de marquer un but, ce qui serait un pas en avant par rapport à la dernière participation de l’équipe à la compétition en 1986. Je suis sûr que l’équipe y parviendra.

Avec le Canada se retrouve la Belgique, l’une des meilleures équipes au monde au cours des dernières années. Elle possède d’ailleurs probablement l’un des meilleurs joueurs en Kevin De Bruyne, flanqué de Romelu Lukaku, l’un des attaquants les plus redoutés. La combinaison des deux joueurs et les habiletés générales de la formation européenne seront la clé. La Belgique sera très certainement le plus grand défi pour le Canada.

Attention aux Croates

De leur côté, les Croates nous surprennent toujours, même s’ils ne forment qu’une petite nation. Mais c’est une nation qui a toujours beaucoup de succès, avec comme accomplissement une finale lors de la Coupe du monde 2018. Luka Modric est le véritable meneur de cette équipe et si tout se déroule sans anicroche, elle devrait terminer au deuxième rang.

Finalement, le Maroc est une équipe, tout comme le Canada, qui est en mesure de créer une surprise. Son style technique, mais saupoudré d’improvisation et de créativité peut poser des problèmes. Cependant, je ne serais pas surpris que l’unifolié sorte vainqueur de ce duel.

Au final, le Canada n’est pas tombé sur le groupe le plus difficile, mais certainement pas sur le plus facile.

Ce qu’il est intéressant de constater parmi les autres groupes, c’est que la compétition reste ouverte et que chaque groupe est compétitif. Il ne faut pas oublier qu’il y aura toujours deux ou trois nations que l’on n’attendait pas et qui réussiront à se faufiler en phase éliminatoire. On espère que le Canada fera partie de ces équipes.

Groupe A 

Les Pays-Bas et les autres

Avec les Pays-Bas en tête de liste, le groupe A s’annonce le plus ouvert de toute la compétition. Bien évidemment, les Oranje partent en tant que grands favoris indiscutables. Pour le deuxième rang, le Qatar, qui est l’équipe-hôte, aura assurément l’appui de la foule, alors que le Sénégal pourra compter sur l’excellent Sadio Mané. L’Équateur complète ce premier quatuor. 

Joueurs à surveiller

Sadio Mané
Photo d'archives, AFP
Sadio Mané
  • Qatar : Akram Afif (Al Saad)
  • Équateur : Michael Estrada (DC United)
  • Sénégal : Sadio Mané (Liverpool)
  • Pays-Bas : Virgil van Dijk (Liverpool)

Groupe B

L’Angleterre en bonne compagnie

Bien évidemment, l’Angleterre, qui avait été défaite lors des demi-finales de la Coupe du monde 2018 en Russie et en finale de l’Euro 2020, est l’équipe qui est attendue au premier échelon de ce groupe. Toutefois, les États-Unis ont la capacité de les défier, tout comme l’Iran qui forme toujours une bonne formation. Un match de barrage européen déterminera la quatrième équipe. Ainsi le Pays de Galles se frottera au gagnant du match entre l’Écosse et l’Ukraine pour obtenir un billet pour le Qatar. 

Joueurs à surveiller

Harry Kane
Photo AFP
Harry Kane
  • Angleterre : Harry Kane (Tottenham)
  • Iran : Sardar Azmoun (Bayer Leverkussen)
  • États-Unis : Christian Pulisic (Chelsea)
  • Match de barrage européen (Écosse/Ukraine vs Pays de Galles)

Groupe C 

Pas si facile pour Messi

L’Argentine de Lionel Messi a clairement une longueur d’avance sur leurs trois autres rivaux. Mais ce groupe ne sera pas nécessairement de tout repos pour l’Albiceleste. Le Mexique est toujours un rival très dangereux et la Pologne de Robert Lewandowski est également capable d’une grande performance. Sans oublier l’Arabie saoudite, qui est en mesure de créer potentiellement une surprise.

Joueurs à surveiller

Lionel Messi
Photo AFP
Lionel Messi
  • Argentine : Lionel Messi (Paris Saint-Germain)
  • Arabie saoudite : Salem Al-Dawsari (Al-Hilal Riyad)
  • Mexique : Raul Jiménez (Wolverhampton)
  • Pologne : Robert Lewandowski (Bayern Munich)

Groupe D 

Les « Bleus » à la défense de leur titre

Il n’y a aucun débat. La France, qui a remporté les grands honneurs en 2018, est la grande favorite de ce groupe. Et, bien évidemment, avec Kylian Mbappé et compagnie, elle fait partie des nations en mesure de se rendre jusqu’au bout. Il faut cependant prendre au sérieux le Danemark qui, historiquement, a causé plusieurs surprises lors des grandes compétitions, en remportant l’Euro 1992 et accédant au carré d’as de l’Euro 2020. De son côté, la Tunisie est plutôt imprévisible et on ne sait pas vraiment encore ce qu’elle peut faire. Un match de barrage intercontinental déterminera la quatrième équipe. Le Pérou se frottera au gagnant du match entre les Émirats arabes unis et l’Australie pour obtenir une qualification au prestigieux tournoi.

Joueurs à surveiller

Kylian Mbappé
Photo d'archives
Kylian Mbappé
  • France : Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain)
  • Match de barrage intercontinental 1 (Émirats arabes unis/Australie vs Pérou)
  • Danemark : Kasper Schmeichel (Leicester City)
  • Tunisie : Youssef Msakni (Al Arabi)

Groupe E 

Le groupe de la mort

Voici le groupe qui a attiré le plus mon attention avec l’Espagne, l’Allemagne, le Japon, qui est toujours une équipe compétitive, et une formation qui sera déterminée plus tard lors d’un match de barrage intercontinental entre le Costa Rica et la Nouvelle-Zélande. Il est très difficile de prédire qui terminera au premier rang de ce groupe. Mais l’Allemagne et l’Espagne sont non seulement les favoris de ce groupe, mais également du tournoi. Toutefois, je ne suis pas sûr qu’ils ont ce qu’il faut pour aller jusqu’au bout. Un peu comme le Danemark, le Japon a toujours des équipes enthousiastes et travaillantes. Le Japon pourra poser des problèmes.

Joueurs à surveiller

Manuel Neuer
Photo AFP
Manuel Neuer
  • Espagne : Pedri (FC Barcelone)
  • Match de barrage intercontinental 1 (Costa Rica vs Nouvelle-Zélande)
  • Allemagne : Manuel Neuer (Bayern Munich)
  • Japon : Daichi Kamada (Eintracht Francfort)

Groupe G

Qui accompagnera le Brésil ?

Le groupe G aura parmi les quatre équipes, celle qui est, historiquement, la plus décorée. En effet, le Brésil part assurément en tant que favori et a une chance réelle de soulever, pour une sixième fois, le trophée. Mais la lutte sera féroce parmi les trois autres formations. Ainsi, la Serbie, la Suisse et le Cameroun devraient se livrer une lutte de tous les instants. Ce seront des matchs très imprévisibles. La Serbie et la Suisse, on les connaît et on sait qu’elles sont compétitives. Pour ce qui est du Cameroun, il est plutôt difficile de s’avancer.

Joueurs à surveiller

Neymar
Photo d'archives, AFP
Neymar
  • Brésil : Neymar (Paris Saint-Germain)
  • Serbie : Aleksandar Mitrovic (Fulham)
  • Suisse : Xherdan Shaqiri (Fire de Chicago)
  • Cameroun : Eric Maxim Choupo-Moting (Bayern Munich)

Groupe H

Tout dépendra de Ronaldo

Voilà un groupe assez intéressant. Le Portugal a eu un peu de difficulté à rentrer dans cette Coupe du monde, même s’il possède une bonne formation. Évidemment, c’est Cristiano Ronaldo qui est son meneur. C’est une équipe équilibrée et solide, mais le leader, c’est lui, autant sur le terrain que psychologiquement. Tout dépendra de lui. L’Uruguay, qui a déjà remporté la Coupe du monde à deux reprises possède une grande tradition de soccer. Le Ghana est bien capable de sortir un lapin de son chapeau alors que la Corée du Sud, comme c’est son habitude, n’arrêtera jamais de travailler.

Joueurs à surveiller

Cristiano Ronaldo
Photo AFP
Cristiano Ronaldo
  • Portugal : Cristiano Ronaldo (Manchester United)
  • Ghana : Thomas Partey (Arsenal)
  • Uruguay : Luis Suarez (Atlético Madrid)
  • Corée du Sud : Son Heung-min (Tottenham)

Groupe F 

Joueurs à surveiller

Alphonso Davies
Photo d'archives, AFP
Alphonso Davies
  • Belgique : Kevin De Bruyne (Manchester City)
  • Canada : Alphonso Davies (Bayern Munich)
  • Maroc : Achraf Hakimi (Paris Saint-Germain)
  • Croatie : Luka Modric (Real Madrid)

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.