/finance
Navigation

Immobilier de luxe: Westmount, le centre-ville de Montréal et la campagne

Maison la plus cher à vendre
Photo courtoisie, Sotheby’s Une des nombreuses résidences de luxe de la petite municipalité de Westmount. Elle se trouve sur la place Braeside, tout comme la très sélecte école privée The Study.

Coup d'oeil sur cet article

Ne cherchez pas ailleurs. Sans surprise, Westmount et le centre-ville de Montréal demeurent les deux territoires de prédilection des grandes fortunes du Québec.

• À lire aussi: Maisons de luxe, un marché en pleine croissance

Des 107 transactions de plus de 4 M$ conclues au Québec depuis le début de la pandémie (jusqu'au 31 décembre 2021), près de la moitié proviennent de ces deux villes.

Westmount, municipalité cossue d'environ 20 000 résidents, est située sur un territoire enclavé de 4 km2, niché sur les flancs sud du mont Royal et à distance de marche du centre-ville de Montréal.

Deux très grosses transactions

Cette ville a été le théâtre d'un total de 29 transactions de plus de 4 M$ depuis mars 2020. La plus importante, rue Sunnyside, a été faite pour 18,5 M$ par Pinar Cetin, l'épouse du fondateur de SSENSE, géant du vêtement de luxe vendu par internet.

La deuxième en importance, sur Summit Circle, concerne l'ancienne propriété du défunt homme d'affaires Ernest Leo Kolber, ancien sénateur, argentier du Parti libéral du Canada et président fondateur de la société immobilière Cadillac Fairview.

Construite à flanc de montagne en 1988, sa maison a été cédée à ses enfants, Lynne et Jonathan Kolber, avant d'être revendue 11,7 M$ à Sandra Lévy et Frederico Atkinson. Mme Lévy est présidente de Liberty Sites, propriétaire d'espaces de bureaux à Montréal.

  • Écoutez Yves Daoust, directeur de la section Argent du Journal de Montréal et du Journal de Québec, sur QUB radio : 

Golden Square Mile

À un jet de pierre de l'est de Westmount, le centre-ville de Montréal est sans nul doute le deuxième lieu de résidence favori des riches Québécois. Le secteur du Golden Square Mile (ou Mille carré doré), serti entre le sommet du mont Royal et le boulevard de Maisonneuve, regroupe plusieurs des somptueuses maisons de l'ancienne bourgeoisie canadienne-anglaise de Montréal.

La troisième plus importante transaction en importance, sur Croissant Redpath, en fait partie. Construite en 1924, la magnifique demeure située à deux pas du pavillon de médecine de l'Université McGill a été vendue en décembre 2020 pour 18 M$.

Les somptueuses résidences du 1280, rue Sherbrooke Ouest, construites aux étages supérieurs de l'hôtel Ritz-Carleton, font partie du secteur aussi. Trois condos de cette adresse ont changé de mains au cours de la pandémie.

L'un d'entre eux, appartenant à Sophie Desmarais, fille du fondateur de Power Corporation, a trouvé preneur pour 11 M$ auprès du PDG de Paysafe, Joel Leonoff, et sa famille. Un autre a été acheté pour 8,5 M$ par la femme d'affaires Isabelle Marcoux, fille du fondateur et présidente du conseil d'administration de Transcontinental.

Lacs et montagnes

Les autres transactions les plus nombreuses et coûteuses sont situées, là aussi sans surprise, dans les régions des Laurentides et des Cantons-de-l'Est. Les Cantons-de-l'Est remportent la palme avec 18 transactions de plus de 4 M$, contre seulement 13 pour les Laurentides.

Dans les Laurentides, c'est sur le territoire de Mont-Tremblant que l'on a connu la transaction la plus élevée. La résidence de Gregory Chamandy, président de Cornerstone Capital Resources (et fondateur de Gildan et Liquid Nutrition), a été vendue pour la somme de 11,8 M$ à François Carignan, président de Purkinje, qui se spécialise dans la conception et l'intégration de solutions logicielles pour le secteur de la santé.

Dans les Cantons-de-l'Est, c'est dans la petite municipalité d'Austin, voisine de Saint-Benoît-du-Lac, aux abords du lac Memphrémagog, que l'on a dénombré le plus de transactions dans la région.

De plus, deux des sept transactions à avoir été conclues sur son territoire depuis le début de la pandémie dominent le palmarès des ventes les plus importantes de la région, toutes villes confondues.

L'une a été vendue pour la somme de 12,5 M$ à Vincent Chiara, PDG du Groupe Mach, géant de l'immobilier, tandis qu'une autre a trouvé preneur pour 13,75 M$ auprès de Glenn Chamandy, PDG du géant québécois du vêtement Gildan.

Tableau  

NOMBRE DE TRANSACTIONS DE PLUS DE 4 M$ PAR MUNICIPALITÉ DEPUIS LE DÉBUT DE LA PANDÉMIE*

Villes Nombre de transactions

Westmount..................... 29

Montréal...........................23

Mont-Tremblant ...............8

Austin................................... 7

Beaconsfield .....................4

Magog..................................4

Laval ..................................... 3

Mont-Royal......................... 3

Stanstead ............................ 3

Lac-Brome .......................... 2

Notre-Dame-de-l'Île-Perrot........... 2

Senneville ........................... 2

Baie-d'Urfé...........................1

Bolton-Ouest.......................1

Boucherville........................1

Candiac.................................1

Gatineau...............................1

Harrington...........................1

Hudson .................................1

Ivry-sur-le-Lac....................1

Lac-Beauport ......................1

Lac-Saint-Joseph...............1

Pointe-Claire .......................1

Shefford................................1

Saint-Adolphe-d'Howard.................1

Saint-Bruno-de-Montarville......................1

Sainte-Agathe-des-Monts .................................1

Saint-Jean-sur-Richelieu........................1 

Saint-Placide .................................1

TOTAL............................107

(*) PÉRIODE DE COMPILATION: DU 1ER MARS 2020 AU 31 DÉCEMBRE 2021. EN Y AJOUTANT LES DONNÉES DES MOIS PRÉPANDÉMIQUES DE 2020 (JANVIER ET FÉVRIER), LE NOMBRE DE TRANSACTIONS DE PLUS DE 4 M$ S'ÉLÈVERAIT À 111.

Source: Philippe Langlois, Bureau d’enquête.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.