/news/coronavirus
Navigation

Le masque devrait demeurer obligatoire après le 15 avril

«Nous pourrions prolonger le port du masque d’une couple de semaines» - François Legault

Coup d'oeil sur cet article

À moins d’un revirement, le port du masque dans les lieux publics devrait demeurer obligatoire au-delà du 15 avril.

• À lire aussi: COVID-19: le Québec compte plus de 1400 hospitalisations

• À lire aussi: Il est «risqué» de retirer le masque trop rapidement, selon des experts

«Nous pourrions prolonger le port du masque d’une couple de semaines», a déclaré lundi le premier ministre, en marge d’une annonce pour présenter la candidate caquiste dans Verchères, Suzanne Roy.  

François Legault a fait valoir que le Québec connaît présentement une hausse des cas et des hospitalisations. Le premier ministre a assuré qu’il n’est pas question, «pour l’instant» d’ajouter des consignes sanitaires.  

Mais le port du couvre-visage, lui, devrait être prolongé de quelques semaines. « Je pense que c’est une mesure qui est relativement facile à appliquer et qui est efficace pour éviter les infections. Donc, ça va être discuté et on va suivre les recommandations de la Santé publique », a-t-il dit.  

Vous avez un scoop
à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse
jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au
1 800-63SCOOP.

Comme il est de coutume, la Santé publique doit faire ses recommandations au gouvernement en fin de journée.

À l’origine, la date du 15 avril avait été encerclée au calendrier pour mettre fin à l’obligation de porter un masque dans les lieux publics.   

Selon nos informations, Québec s’attend à devoir maintenir cette règle sanitaire, possiblement deux semaines de plus que prévu.   

  • Écoutez Tout savoir en 24 minutes au micro de Mario Dumont sur QUB Radio:   

Le sort du masque doit être annoncé mardi par le directeur national de la Santé publique par intérim. Luc Boileau avait admis la semaine dernière qu’il envisageait sérieusement de reporter la levée de cette mesure pour freiner la 6e vague de l'épidémie de COVID-19.  

Le Journal rapportait dimanche que plusieurs Québécois ont tout de même l'intention de continuer de porter le masque, même après la levée de l'obligation.  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.