/world/guerre-en-ukraine
Navigation

Il part en Roumanie pour aider les réfugiés ukrainiens

Un résident de l’Estrie s’envole pour aller donner des vêtements et des produits d’hygiène aux Ukrainiens

Coup d'oeil sur cet article

Incapable de rester les bras croisés devant les horreurs de la guerre en Ukraine, un entrepreneur de l’Estrie s’envole pour la Roumanie pour distribuer des milliers de dollars en vêtements et produits d’hygiène à des réfugiés.

• À lire aussi - Zelensky devant l’ONU après l’onde de choc de Boutcha

• À lire aussi - 41e journée de guerre en Ukraine: voici tous les derniers développements

«Le sentiment d’impuissance et d’indignation était très, très fort», insiste Stéphane Beaudin, qui n’a jamais réalisé de mission humanitaire auparavant. 

Le peintre résidentiel Stéphane Beaudin se préparait à prendre l’avion lundi soir en direction de Bucarest, en Roumanie, pour venir en aide à des réfugiés ukrainiens.
Photo Martin Alarie
Le peintre résidentiel Stéphane Beaudin se préparait à prendre l’avion lundi soir en direction de Bucarest, en Roumanie, pour venir en aide à des réfugiés ukrainiens.

«Plus j’y pensais, plus ça s’est imposé, parce que ça venait tellement me chercher ce que je voyais [dans les médias]», ajoute-t-il.

Après quelques semaines de préparation, l’avion de l’homme de 45 ans décollait lundi soir pour Bucarest, la capitale roumaine, située au sud de l’Ukraine. 

On compte dans ses lourds bagages : des vêtements, du dentifrice, des déodorants et des petites trousses de premiers soins.

Photo Martin Alarie

Une récolte de 16 000 $

Avec les quelque 16 000 $ qu’il est parvenu à recueillir, l’ancien éducateur spécialisé prévoit également s’approvisionner en Europe. 

«On sait que les enfants, beaucoup ont des bottes d’hiver dans les camps de réfugiés, cite en exemple le résident de Farnham. Là, c’est l’été qui commence, il fait 20 degrés. Il y a un besoin important en souliers. J’en amène avec moi, mais je pense en acheter beaucoup là-bas aussi.»

Photo Martin Alarie

Pour arriver à son compte, le propriétaire d’une entreprise de peinture a pu s’appuyer sur une aide inattendue de nombreux citoyens et commerçants.

«Partout où je suis allé cogner pour chercher de l’aide, j’ai reçu des “oui”», résume M. Beaudin. J’ai dit non à plein de choses, parce que c’est impossible [de tout transporter], moi, je prends l’avion en tant qu’individu, pas en tant qu’organisme.»

Photo Martin Alarie

Des gens d’affaires s’impliquent

Le magasin Sports Experts de Cowansville a fait don de vêtements, tandis qu’une pharmacie Jean Coutu de Saint-Bruno a fourni des articles de soins corporels. 

«C’est touchant de voir des familles qui se retrouvent avec rien, et de voir mon ami qui va là-bas les aider, ça m’a fait plaisir de lui donner quelques petits outils pour venir en aide aux gens là-bas», fait valoir Stéphanie Samson, copropriétaire du Jean-Coutu.

Le Café 1792, de Bromont, a de son côté offert 300 $ de café et muffins pour une course amicale qui s’est tenue cette fin de semaine pour financer le périple. Environ 1000 $ ont pu être amassés.

Une suite à déterminer

Le parcours du père de famille n’est pas tout à fait coulé dans le béton. 

Il commencera son séjour de trois semaines à Bucarest, où il va rejoindre une amie.

Ses différentes connaissances en Moldavie et en Ukraine devraient ensuite guider son aventure.

«On ne peut pas prévoir. Je sens que je suis solide pour y aller parce que mes contacts sont bons. Je sais que j’ai quelque chose en arrivant, mais après ça, ça va être selon les besoins», souligne M. Beaudin.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.