/lifestyle/books
Navigation

Salon international du livre de Québec: un événement porteur d’espoir

L’événement prisé des amateurs de lecture revient en force après deux années hypothéquées par la COVID

Le directeur général du Salon international du livre de Québec, Daniel Gélinas
Photo d'archives, Stevens LeBlanc Le directeur général du Salon international du livre de Québec, Daniel Gélinas

Coup d'oeil sur cet article

« On a été orphelins pendant deux ans, mais on revient par la grande porte avec un salon au maximum de sa capacité », lance le directeur général du Salon international du livre de Québec, Daniel Gélinas. Après deux annulations abruptes sans même d’événements virtuels, le Salon du livre de Québec sera l’un des premiers événements d’envergure post-pandémie dans la Vieille Capitale.

« Le Salon international du livre de Québec est prêt à être utilisé comme le levier de la reprise des grands événements dans la ville de Québec, poursuit Daniel Gélinas. Je dois dire qu’on n’y croyait pas vraiment encore, avec le relent de la 6e vague, mais on y est. On sait que les gens ont très hâte de revenir. »

En trois ans de mandat à titre de directeur général du Salon international du livre de Québec, c’est la première année que l’événement aura effectivement lieu et cela l’enchante. Même si quelques écrivains ont dû annuler leur présence à la dernière minute pour cause d’infection à la COVID-19. « Sept ou huit auteurs sur mille qui doivent se désister, cela est vraiment mineur », dit-il.

De grands noms

De grands noms de la littérature québécoise seront présents pour l’événement, dont Michel Jean, Patrick Senécal, Dany Laferrière, Chrystine Brouillet, Catherine Lalonde et Janette Bertrand. Ils prendront place derrière certains des 350 kiosques du salon et dans les zones de dédicaces pour rencontrer les lecteurs qui devront être masqués. « Le premier ministre va venir saluer les enfants mercredi matin », dit le directeur général. 

SIX CHOSES À NE PAS MANQUER  

  • Pour 7 $, les lecteurs peuvent profiter du concept Auteur.e Studio, proposant des rencontres événements plus intimes avec des auteurs artistes populaires---, comme David--- Goudreault, Fred Pellerin--- et Zachary Richard.  
  • La table ronde avec Janette Bertrand abordera le thème de la violence faite aux femmes.  
  • Une autre table ronde s’intéressera aux cultures queer et aux discours dominants en abordant les liens tissés dans la littérature avec le militantisme pour la diversité, l’inclusion et les droits des personnes trans.   
  • L’héritage de l’écrivain Serge Bouchard sera aussi mis de l’avant. 
  • Une belle programmation a été pensée pour les tout--petits. Des animations, lectures et ateliers se tiendront dans la zone jeunesse du salon et dans la zone jeunesse Radio--Canada. Les enfants pourront notamment entendre les récits et rencontrer de nombreux auteurs jeunesse, dont Justine Laberge-Vaugeois, Natalie Choquette et le populaire bédéiste Alex A., auteur de la série L’agent Jean
  • Trois expositions peuvent être visitées au Salon. Une narrée par la comédienne Pascale Montpetit, proposée sous un chapiteau par les éditions Alto qui publient le livre Clairvoyantes un oracle littéraire, une œuvre collective regroupant 15 autrices sous le thème de la clairvoyance. Une autre sur Michel Noël, un auteur jeunesse ayant beaucoup travaillé avec les peuples autochtones, et enfin, l’exposition Le monde selon, adaptée du livre du même nom, dévoilant des photos d’enfants de différentes cultures au Québec.   

Le Salon international du livre de Québec se tient au Centre des congrès de Québec du 6 au 9 avril de 9 h à 21 h et le 10 avril de 9 h à 17 h. Tarifs : 8 $ du mercredi au vendredi et 11 $ le samedi et dimanche. Passeport pour tout le salon : 13 $

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.