/finance/taxes
Navigation

Budget fédéral: nouveau fonds de 15 G$ et création d'une agence pour attirer les investissements privés

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA  |  Estimant que le Canada tire de l’arrière face à d’autres pays pour attirer les investissements privés, le gouvernement Trudeau a annoncé jeudi la création d’un fonds de 15 milliards $ et d’une agence indépendante.

• À lire aussi: Budget fédéral 2022: des déficits mais moins dépensier

• À lire aussi: Voici 10 mesures du budget Freeland 2022

Le Fonds de croissance du Canada investira dans des projets visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, à développer de nouvelles technologies et à renforcer les chaînes d’approvisionnement, notamment dans le secteur des ressources naturelles, indique le deuxième budget de Chrystia Freeland.

Ottawa prévoit consulter des experts canadiens et étrangers avant de mettre le fonds sur pied. L’initiative s’inspire de fonds semblables qui ont connu beaucoup de succès en Israël et en Finlande, précise le budget.

Innovation

Le gouvernement veut en outre encourager les investissements privés en innovation. Le Canada arrive au dernier rang des pays du G7 pour ce qui est des dépenses en recherche et développement des entreprises, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Pour ce faire, Ottawa compte instaurer une « agence d’innovation et d’investissement » dont le mandat sera de collaborer « de façon proactive » avec les entreprises. Le gouvernement prévoit lui consacrer 1 milliard $ en cinq ans.

La future agence « donnera aux entreprises canadiennes de tous les secteurs les outils et la volonté dont elles ont besoin pour créer et innover », a déclaré Mme Freeland.

Ottawa promet de donner plus de détails sur ces deux nouvelles initiatives à l’automne. Il faudra voir si le fonds et l’agence connaîtront plus de succès que la Banque de l’infrastructure du Canada, dont les réalisations ont été mitigées depuis sa création par le gouvernement Trudeau, en 2017.

Minéraux critiques

Ottawa a par ailleurs l’intention de lancer une stratégie sur les minéraux critiques afin de faciliter la réalisation des projets d’extraction de lithium et d’autres matières premières utilisées dans les batteries. 

Plus de 1,7 milliard de dollars doivent y être consacrés d’ici 2026-2027.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.