/finance/taxes
Navigation

Québec réagit au budget Freeland

Coup d'oeil sur cet article

Quelques heures après le dépôt du budget de Chrystia Freeland, le ministre québécois des Finances, Eric Girard, a émis jeudi soir l’une des premières réactions de son gouvernement par la voie des réseaux sociaux.

• À lire aussi: Budget fédéral 2022: des déficits, mais moins dépensier

• À lire aussi: Voici 10 mesures du budget Freeland 2022

«Le budget présenté cet après-midi pose des gestes dans plusieurs dossiers importants, mais nous déplorons l'absence d’augmentation des transferts en santé. Notre demande répétée est claire et le gouvernement fédéral doit y répondre le plus rapidement possible», a-t-il partagé sur Twitter.

La ministre responsable des Relations canadiennes, Sonia Lebel, en a ajouté. «Nos demandes sont pourtant claires : Plus de transferts en santé. Une autre occasion manquée», a-t-elle écrit.

Québec et les autres provinces et territoires font valoir qu'en théorie, le gouvernement fédéral devrait rembourser la moitié des dépenses provinciales en santé. Or, sa participation équivaut actuellement à 22 % de ces dépenses, contre 78 % pour les provinces. Un rehaussement de la part du fédéral à 35 % est exigé.

  • Écoutez Jean-François Lisée et Thomas Mulcair au micro de Richard Martineau sur QUB radio :

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.