/opinion/columnists
Navigation

Justin trahit encore les générations futures

GEN-RAFFINERIE SAINT-ROMUALD
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La langue fourchue comme un serpent, Justin Trudeau a une fois de plus trahi les générations futures, cette semaine. Les changements climatiques vont s’amplifier à cause de lui et il n’a plus d’excuse. 

Le budget déposé hier a de nouveau démontré notre dépendance au pétrole et aux redevances qu’il procure au gouvernement. 

D’ailleurs, les belles paroles de Justin Trudeau au sujet du développement durable s’envolent au rythme où le Canada émet des GES. 

Lundi, les meilleurs scientifiques de la planète ont informé les Nations Unies qu’une catastrophe guette l’humanité, si on n’arrête pas d’augmenter la production d’énergies fossiles. 

Puis, mercredi, les libéraux de Justin Trudeau ont approuvé un nouveau mégaprojet pétrolier au large de Terre-Neuve

Son gouvernement avait récemment annoncé une augmentation majeure de la production de pétrole au pays. 

Au cours des prochaines années, ces deux décisions ajouteront des milliards de barils de pétrole à notre production, alors qu’on s’était engagés à la réduire. 

  • Écoutez la rencontre Lisée - Mulcair avec Martineau diffusée chaque jour en direct 8 h via QUB radio :

PROMESSES VIDES DE TRUDEAU

J’étais dans la même salle que Trudeau, à Paris, en 2015, lorsqu’il avait tonné : « Canada is back. » Les gens avaient compris que nous allions dorénavant respecter nos obligations internationales de réduire nos émissions de gaz à effet de serre. À la place, nous avons connu le pire bilan du G-7.

Ce nouveau projet pétrolier, aussi insensé que dangereux, arrive à un très mauvais moment pour la planète et à un très bon moment pour l’industrie pétrolière. Nous sommes à un point de bascule. 

Mais n’ayez crainte, selon Trudeau, c’est du pétrole vert qu’on s’en va chercher ! 

Ces millions de tonnes de nouveaux GES vont affecter la qualité de vie, le niveau de vie et le milieu de vie des générations futures, mais Trudeau s’en fiche. 

Trudeau a déjà partagé sa vraie pensée lors d’une célèbre soirée avec l’industrie pétrolière au Texas : jamais il ne laissera notre pétrole dans le sol, il va l’extraire ! 

FAUT VOIR POUR CROIRE ? 

Il est parfois difficile de croire ce qu’on ne peut pas voir. 

Lorsque la pandémie a frappé, même si le virus lui-même n’était pas visible, ses effets l’étaient. 

Pourtant, un mouvement s’est formé, composé de gens qui se sont convaincus que cette réalité dévastatrice était une invention des gouvernements et des médias. 

Une campagne de désinformation sur les changements climatiques, orchestrée et financée par l’industrie du pétrole, a eu un effet similaire. 

Il est peu surprenant, dans ce contexte, qu’une augmentation des gaz à effet de serre, notamment du CO2, ne soit pas perçue par certains comme étant le danger imminent qu’elle est vraiment. 

On ne voit pas le CO2. Ses effets, les feux de forêt, les sécheresses, les tempêtes peuvent sembler bien loin de nous. 

Mais les feux de la Colombie-Britannique, de la Californie et de l’Australie ne sont que le début. Les changements climatiques nous rattraperont ici également et affecteront nos écosystèmes, notamment dans le golfe du Saint-Laurent.

  • Écoutez aussi l'édito de Thomas Mulcair avec Richard Martineau diffusée chaque jour en direct 8 h via QUB radio :

UN DANGER POUR LA PLANÈTE

C’est la planète tout entière qui est mise en danger par des décisions irréfléchies et irresponsables comme celles de Trudeau.

L’appui de Steven Guilbeault à cette bêtise tragique contredit tout ce qu’il a prêché pendant trente ans. Il est beaucoup trop intelligent pour croire, ne serait-ce qu’une seconde, à sa promesse que ce nouveau mégaprojet pétrolier aura un effet « net zéro » en ce qui a trait aux gaz à effet de serre. 

Ce qui est « net zéro », c’est la crédibilité du gouvernement Trudeau en environnement. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.