/finance/taxes
Navigation

Loto-Québec: 65 M$ pour de nouveaux terminaux

Loto-Québec: 65 M$ pour de nouveaux terminaux
PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Loto-Québec souhaite remplacer tous ses terminaux de jeux de loterie chez les détaillants et les épiciers. Un chantier dont la facture pourrait atteindre jusqu’à 65 millions $.

• À lire aussi: Des vaches à lait lucratives: une récolte des sociétés d’État qui se classe dans le top 3 de l’histoire

«Les terminaux actuels, fournis par le fabricant Carrus, auront été en application pendant près de 15 ans et leur durée de vie utile tire à sa fin», a indiqué au Journal le porte-parole de la société d’État, Renaud Dugas.

Ces derniers jours, le gouvernement Legault a autorisé la filiale de Loto-Québec, Casiloc, à acquérir des équipements pour la vente de produits de loterie, peut-on lire dans un récent décret dans La Gazette officielle.

Loto-Québec a d’ailleurs publié le 27 janvier un avis d’intention pour ce projet sur SEAO et un appel d’offres public sera éventuellement lancé.

Appareils similaires

Dans le document, on peut lire que la société d’État cherche à acquérir des appareils «possédant sensiblement les mêmes fonctionnalités que ceux qui sont actuellement en opération». Les terminaux en place ont notamment un afficheur pour les consommateurs et un écran tactile pour les détaillants.

Loto-Québec mise, selon l’avis, sur un parc « d’environ 8300 terminaux, dont 8100 sont en opération ». La direction souhaite déployer chez les commerçants ses nouveaux systèmes graduellement à partir de 2023.

«De façon générale, la durée de vie des terminaux de jeux est évaluée de 8 à 10 ans et il devient nécessaire d’envisager leur remplacement lorsqu’ils atteignent cet âge», a affirmé M. Dugas.

«Le vieillissement du parc de terminaux amène une baisse de performance et une augmentation des besoins d’entretien et de réparation, ce qui engendre des coûts additionnels, en plus de faire face à une pénurie de pièces de rechange», a-t-il ajouté.

Loto-Québec affirme que la pandémie a retardé ce projet. La société d’État assure que l’ensemble des coûts liés à ses achats seront financés à partir de ses revenus.


Au cours des trois premiers trimestres 2021-2022, le secteur des loteries chez Loto-Québec a enregistré des ventes records de 749 millions $.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.