/entertainment/shows
Navigation

Un parcours lumineux signé Moment Factory à Wendake

Coup d'oeil sur cet article

Un sentier enchanté multimédia qui devrait générer des retombées économiques importantes sera bientôt accessible de nuit à Wendake, pour faire découvrir la culture wendat de façon ludique.

• À lire aussi: Marchand évoque un possible partenariat avec les Hurons pour les terrains de la Défense à Sainte-Foy

• À lire aussi: Les plus belles terrasses sous la loupe

• À lire aussi: Hôtel-Musée Premières Nations: une reprise sous le signe de grands projets

Le projet Wendake Lumina a été présenté pour la première fois au Conseil de la Nation huronne-wendat, le 21 avril 2021, d’après des documents obtenus par Le Journal

Il s’agit d’un parcours immersif et lumineux en nature portant sur les mythes et symboles culturels wendats d’une longueur de 1,2 km. Le tout pourra être traversé en un peu moins d’une heure, dès la tombée de la nuit, environ neuf mois par année.

Ce sentier enchanteur sera installé dans le boisé Rémi, un terrain situé dans Wendake-Est, près du complexe sportif de la communauté, selon le Registre canadien d’évaluation d’impact.

C’est le studio spécialisé dans la conception d’environnements multimédias Moment Factory, en partenariat avec Tourisme Wendake, qui sera chargé de la mise sur pied du projet.

Des retombées économiques 

D’après le procès-verbal du Conseil de la Nation huronne-wendat daté du 31 mai dernier, on s’attend à ce que le projet génère « des retombées économiques importantes » pour la communauté et qu’il créera « plusieurs emplois pour les membres de la nation ».

Des investissements et des travaux importants seront toutefois nécessaires pour que Wendake Lumina prenne vie. Le stationnement du complexe sportif, qu’il faudra traverser pour se rendre au sentier, sera notamment agrandi et pourra recevoir jusqu’à 250 véhicules.  

Un tout nouveau pavillon sera aussi construit sur les lieux, pour accueillir les clients et vendre des billets, tout comme sept abris de contrôle d’électricité et des bornes WI-FI. 

Questionnés sur la nature du projet et les investissements nécessaires pour le mettre en branle, Tourisme Wendake et la Nation huronne-wendat ont préféré attendre qu’une annonce officielle soit faite avant de commenter.

Une conférence de presse en ce sens, qui devait avoir lieu jeudi, avec la ministre du Tourisme du Québec Caroline Proulx, a été reportée à une date ultérieure.

Déjà des craintes 

Le projet n’a pas encore été officialisé que des voix s’élèvent déjà pour s’y opposer. 

Une pétition circule parmi les citoyens du secteur bordant la communauté autochtone, inquiets du dérangement que Wendake Lumina pourrait occasionner.

« J’en ai pris connaissance et j’ai posé des questions à Wendake à la fin février. J’attends toujours des réponses », a fait savoir le conseiller du district de Lac-Saint-Charles–Saint-Émile, Steeve Verret.

« Ils peuvent exploiter leur territoire, mais il faut faire du bon voisinage », a-t-il ajouté.


Un parcours similaire créé par Moment Factory, appelé Foresta Lumina, se trouve actuellement au parc de la Gorge de Coaticook, en Estrie.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.