/sports/hockey
Navigation

Une défaite amère pour le Drakkar contre Rouyn-Noranda

Le gardien de but des Huskies Samuel Richard a volé la vedette, samedi, pour permettre à son club de se sauver avec une victoire in extremis de 3 à 2 sur le Drakkar.
Crédit Mario Dechamplain Le gardien de but des Huskies Samuel Richard a volé la vedette, samedi, pour permettre à son club de se sauver avec une victoire in extremis de 3 à 2 sur le Drakkar.

Coup d'oeil sur cet article

Les Huskies de Rouyn-Noranda ont de nouveau joué les trouble-fêtes au Centre Henry-Leonard, samedi après-midi, quand ils ont pris la mesure du Drakkar de Baie-Comeau par le pointage de 3 à 2.

• À lire aussi: LHJMQ: les Sags complètent la remontée face aux Foreurs

Victorieux la veille, en tirs de barrage, les patineurs de l’Abitibi ont encore renversé la vapeur contre les Nord-Côtiers, qui détenaient une avance de 2 à 1 avec moins de six minutes à écouler à la rencontre. 

Après avoir comblé un recul de 0 à 3 vendredi, les Huskies sont revenus à la charge avec une poussée de deux buts sans riposte, ceux du défenseur Emeric Gaudet, en moins de trois minutes d’intervalle. 

Les vainqueurs doivent également une fière chandelle à leur gardien de but Samuel Richard, qui a été époustouflant devant sa cage. L’homme masqué de 20 ans a stoppé 35 rondelles, tout en frustrant ses rivaux à plusieurs reprises. 

«Leur gardien a été très bon et il a fait la différence. Contrairement au match de vendredi, j’ai plus apprécié la performance de notre équipe. Les gars ont été plus constants, même si le résultat final est décevant», a reconnu le pilote Jean-François Grégoire.  

Auteur d’un quatrième filet à ses trois dernières sorties, Xavier Fortin a ouvert la marque lors de l’engagement initial, avant de voir Daniil Bourash créer l’égalité 26 secondes plus tard. 

Après avoir continué de bombarder le cerbère ennemi durant toute la deuxième période, le Drakkar a finalement repris les devants 2 à 1 par l’entremise d’Isaac Dufort, après 75 secondes d’écoulées au dernier tiers. 

Les membres de l’équipage semblaient en contrôle avant la fameuse remontée de l’adversaire. «Leur deuxième but a été un jeu serré, mais l’officiel a accordé le filet. Sur le troisième, une mauvaise exécution a fait mal. Tout le monde est déçu, mais l’on n’a pas le choix de se retrousser les manches», a résumé l’entraîneur-chef baie-comois. 

En bref

À la suite des rencontres disputées samedi, le Drakkar occupe toujours le 16e rang au classement général, deux points derrière les Huskies et les Foreurs de Val-d’Or et quatre devant les Tigres de Victoriaville. Le navire nord-côtier partira en direction des Maritimes au cours des prochains jours.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.