/finance/news
Navigation

Tous les secteurs économiques affectés par la pénurie de main-d’œuvre

Textile - industrie
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

La pénurie de main-d’œuvre affecte tous les secteurs économiques du Québec, selon une enquête de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) qui déplore l’absence de mesures fiscales pour les PME dans le dernier budget Girard. 

• À lire aussi: Travailleurs étrangers: un programme vieux de 49 ans à dépoussiérer

Le coup de sonde réalisé auprès de 1332 entrepreneurs québécois montre que le manque de main-d’œuvre a contraint les dirigeants d’entreprises et employés à faire des heures supplémentaires dans une proportion de 63 % et 45 % respectivement.

Les secteurs de l’hébergement et de la restauration ont été touchés par cette réalité avec un taux de 79 % et 70 %, alors que les petites et moyennes entreprises du secteur de la construction cumulent à 65 %.

Autre conséquence de cette pénurie, au moins deux PME sur cinq doivent refuser des ventes ou des contrats, au moment où 26 % d’entre elles sont amenées à annuler ou reporter des projets d’entreprise.

Cette pression sur les PME est corroborée par les récentes données de Statistique Canada révélant que le nombre de postes vacants au Québec est passé de 126 730 au quatrième trimestre 2019 à 238 140 une année plus tard, soit une hausse de 88 %.

Pour endiguer la pénurie de main-d’œuvre, les PME interrogées réclament des mesures concrètes au gouvernement Legault, notamment la diminution des taxes et des impôts (57 %) et la bonification des crédits d’impôts pour entreprises (49 %).

«Le manque de main-d'œuvre a comme conséquence de faire travailler plus d'heures 3 dirigeants de PME sur 5, et de façon encore plus significative dans certains secteurs», a indiqué François Vincent, vice-président pour le Québec à la FCEI.

«Il est donc temps pour Québec d'adopter un plan pour la réduction du fardeau fiscal, de bonifier ses crédits d'impôt pour lutter contre la pénurie de main-d'œuvre et d'augmenter les candidats disponibles par l'immigration permanente», a ajouté M. Vincent.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.