/sports/hockey
Navigation

Le Drakkar accoste en Nouvelle-Écosse

Le vétéran gardien Olivier Adam sera devant le filet, jeudi soir, lors de ce duel de grande importance face aux Screaming Eagles du Cap-Breton.
Photo Mario Dechamplain Le vétéran gardien Olivier Adam sera devant le filet, jeudi soir, lors de ce duel de grande importance face aux Screaming Eagles du Cap-Breton.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | Le Drakkar de Baie-Comeau accoste en Nouvelle-Écosse pour quelques jours et amorcera jeudi soir une série de trois parties dans les Maritimes, lorsqu’il rendra visite aux Screaming Eagles du Cap-Breton.

Confrontés à une grosse commande de trois matchs en quatre jours dans l’est du pays, les membres de l’équipage joueront à Halifax samedi, avant de terminer ce long périple, dimanche, face aux Islanders à Charlottetown. 

Installé au 16e et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires, le navire nord-côtier n’a pas trop de marge de manœuvre, avec une mince avance de deux points sur les Tigres de Victoriaville. 

«Nous sommes en mode séries depuis déjà un bon bout de temps et il faut entreprendre ce voyage de la bonne façon. Il faut jouer dans le moment présent, prendre les matchs un à la fois et ne pas voir plus loin, comme cela se fait durant les éliminatoires», a commenté le pilote Jean-François Grégoire. 

Victimes de 10 revers consécutifs (fiche de 0-9-1), les Screaming Eagles croupissent au dernier échelon du cumulatif, avec une mince cueillette de 33 points, 20 de moins que leurs prochains adversaires. 

«À ce stade-ci de la saison, le classement ne veut rien dire et, peu importe l’équipe de l’autre côté, les joueurs doivent se concentrer sur ce qu’ils ont à faire. Ils devront être engagés à 100%, autant en attaque qu’en défense», a répété l’entraîneur-chef qui enverra le gardien vétéran Olivier Adam devant le filet. 

Le Drakkar entreprend ce dernier voyage de la campagne dans les Maritimes avec un alignement presque complet. Tenu à l’écart depuis un mois à la suite d’une fracture de la mâchoire, le défenseur Marc-Antoine Mercier reprendra sa place au sein de la brigade. 

«Marc-Antoine est un élément important qui, avant de se blesser, jouait du très bon hockey. Il va nous apporter de la profondeur et permettre à certains athlètes de respirer un peu plus dans les différentes missions sur la patinoire.» 

En bref

Seul le Biélorusse Evgeny Sapelnikov (il a subi une opération à un rein) manque à l’appel dans le clan nord-côtier, qui doit récolter le maximum de points dans les six derniers matchs du calendrier... Le Drakkar a remporté l’unique duel entre les deux clubs, cette saison, avec une victoire par jeu blanc de 5-0, le 21 novembre dernier. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.