/news/society
Navigation

En deuil du «petit gars de Thurso»

Ils ont été nombreux devant la statue du grand Guy Lafleur hier dans la municipalité de l’Outaouais

GEN-LAFLEUR-CEREMONIE-THURSO
Capture d'écran, TVA Nouvelles L’imposante statue de Guy Lafleur, située devant la mairie de la ville de Thurso s’est transformée en lieu de recueillement vendredi.

Coup d'oeil sur cet article

THURSO | Habités de tristesse, mais aussi de beaucoup de fierté, partisans et résidents de Thurso, la municipalité où Guy Lafleur a donné ses premiers coups de patin, se sont recueillis, vendredi, pour rendre hommage à l’éternel numéro 10.

• À lire aussi: Le légendaire Guy Lafleur s’éteint à 70 ans

• À lire aussi: Décès de Guy Lafleur : Geoff Molson peine à retenir ses larmes

« Guy Lafleur, c’est un grand homme. Pour nous autres, ici, Guy Lafleur, c’est le petit gars de Thurso », a fait valoir Benoit Lauzon, le maire de cette municipalité de 3000 habitants en Outaouais.

Tant des connaissances de l’ancien joueur que des résidents des villes avoisinantes se sont rendus devant l’imposante statue de M. Lafleur, devant la mairie. Les bouquets de fleurs s’y sont accumulés au courant de la journée.

Parmi les visiteurs, il y avait Denis Brousseau et Marie-Claude Proteau de Gatineau.

Guy LafleurGuy Lafleur | 1951-2022
30 mars 1991 - Ovation pour Guy Lafleur lors de son dernier match a vie au Forum dans l'uniforme des Nordiques. Les archives / Le Journal de Montreal
Guy Lafleur durant ses années avec Le Canadien Bruce Bennett Studios via Getty Images
Guy Lafleur André Toto Gingras LE JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI
Le club de hockey Canadien présente les récipiendaires des prix d’excellence et du mérite Guy-Lafleur pour 2017-2018 CHANTAL POIRIER / LE JOURNAL DE MONTRÉAL
Guy Lafleur lors du dernier match de sa tournée d'adieu au Centre Bell, le dimanche 5 décembre 2010. Sébastien St-Jean / 24Heures / Agence QMI
11 septembre 1971 - À la veille de son premier camp d'entrainement avec le Canadien de Montréal, pour la première fois Guy Lafleur en profite pour donner quelques coups de patin sur la patinoire du Forum. Sur la photo il est en compagnie de Jean Béliveau. Les archives / Le Journal de Montreal
Photo dédicacée de Guy Lafleur dans son uniforme des Remparts de Québec Courtoisie
Guy Lafleur dans le cadre de la soirée du retrait du numéro 4 de Guy Lafleur au Centre Slush Puppie de Gatineau le mercredi 29 septembre 2021 MARTIN CHEVALIER / LE JOURNAL DE MONTRÉAL
Guy Lafleur et sa bannière dans le cadre de la soirée du retrait du numéro 4 de Guy Lafleur au Centre Slush Puppie de Gatineau le mercredi 29 septembre 2021 MARTIN CHEVALIER / LE JOURNAL DE MONTRÉAL
Dernier match de Guy Lafleur avec les Nordiques de Québec, à Montréal le 30 mars 1991 Les archives / Le Journal de Montreal
Sculpture de Guy Lafleur en bronze Les archives / Le Journal de Montreal
Guy Lafleur, Pee-Wee Collection Tournoi Pee-Wee de Québec, Fonds Photo Moderne
Guy Lafleur, Pee-Wee Collection Tournoi Pee-Wee de Québec, Fonds Photo Moderne
Guy Lafleur et les trophée Art Ross, Conn Smythe et Lester B. Pearson, Forum de Montréal, 1976 Denis Brodeur / NHLI via Getty Images
Guy Lafleur, alors membre de Team Canada, signe des autographes durant un entraînement pour la Coupe Canada, Montréal 1976 Denis Brodeur / NHLI via Getty Images
Guy Lafleur et le gardien de but Murray Bannerman #30 des Blackhawks de Chicago, Forum de Montréal 1980 Denis Brodeur / NHLI via Getty Images
Guy Lafleur et le gardien Mike Palmateer des Maple Leafs de Toronto Dick Darrell / Toronto Star via Getty Images
7 mars 1975 - Guy Lafleur devient le premier joueur de toute l'histoire du club Canadiens à atteindre les 100 points en une seule saison Lors d'une victoire de 8 à 4 contre les Capitals de Washington Les archives / Le Journal de Montreal
Guy Lafleur sur le banc durant un match (3) de finale contre les Bruins de Boston, Boston Gardens, 1977 Dick Raphael / Sports Illustrated via Getty Images
Annonce de la première retraite de Guy Lafleur Les Archives / Le Journal de Montréal
La LHJMQ retire le numéro 4 de Guy Lafleur au Centre Videotron de Québec, jeudi le 28 octobre 2021 STEVENS LEBLANC / JOURNAL DE QUÉBEC / AGENCE QMI

En 2006, leur fils a été impliqué dans un gros accident d’auto, ont-ils raconté. Pour les réconforter, la légende du Tricolore leur avait remis un bâton.

« Il n’avait jamais vu, jamais connu mon fils [...]. Ça m’a beaucoup touché », a raconté M. Brousseau, qui ne se décrit pas comme un fan du Canadien.

« Un gros morceau »

Certains partisans comme Jean Groulx pleurent quant à eux la source de leur passion pour le CH. 

« J’ai 65 ans. J’ai connu Guy dans les années 1970. Si je suis encore fan du Canadien, c’est grâce à lui », a-t-il souligné.

Dès l’annonce de son décès vendredi, les témoignages faisant état de sa générosité fusaient des quatre coins du Québec, un baume pour les proches.

Lucie et Lise Lafleur, deux sœurs de Guy Lafleur, sont venues, vendredi, rendre hommage à leur frère.
Photo Laurent Lavoie
Lucie et Lise Lafleur, deux sœurs de Guy Lafleur, sont venues, vendredi, rendre hommage à leur frère.

« On a perdu un gros morceau », a lancé avec chagrin une membre de la famille Lafleur, Gisèle Chartrand.

« Il donnait beaucoup de son temps. Les autographes, il n’a jamais refusé ça à personne », a souligné la sœur du Démon blond, Lucie Lafleur.

Tant de souvenirs

De nombreux souvenirs sont toujours ancrés dans l’imaginaire des résidents du coin. 

Par exemple, plusieurs se rappellent que, tout jeune, M. Lafleur se faufilait très tôt dans l’aréna qui porte aujourd’hui son nom, pour tirer à répétition des rondelles.

Une petite note a été laissée au pied de la statue de la vedette du village.
Photo Laurent Lavoie
Une petite note a été laissée au pied de la statue de la vedette du village.

Ou encore, en 1979, après le défilé de la coupe Stanley, Guy Lafleur s’était sauvé à Thurso avec le trophée. Le hic, c’est qu’il n’avait averti presque personne, ce qui avait causé un certain émoi.

Même dans les dernières années de sa vie, M. Lafleur a gardé un lien étroit avec ​son village.

Le maire de Thurso, Benoit Lauzon
Photo Laurent Lavoie
Le maire de Thurso, Benoit Lauzon

« Avant sa maladie, il venait en hélicoptère. On lui a fait une place pour atterrir au garage municipal. Il avait les clés des barrières, il pouvait aller déjeuner avec sa maman », a indiqué Benoit Lauzon.


La Ville de Thurso tiendra une vigile à la chandelle en hommage à Guy Lafleur dimanche à 20 h à la place Guy Lafleur.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.