/sports/hockey/canadiens
Navigation

Hommages de tous les horizons pour Guy Lafleur

Des amateurs venus d’aussi loin que l’Alabama se sont recueillis devant la statue de Guy Lafleur, au Centre Bell

Décès Guy Lafleur
Photo Chantal Poirier Michel Jérôme a déposé un cadre devant la statue de Guy Lafleur au Centre Bell.

Coup d'oeil sur cet article

Partisans du Canadien ou non, ils étaient nombreux à se recueillir devant la statue de Guy Lafleur au Centre Bell, vendredi, preuve que le célèbre Démon blond était capable de rallier tout un peuple.

• À lire aussi: Décès de Guy Lafleur: Steve Shutt salue son grand complice

• À lire aussi: Décès de Guy Lafleur : Geoff Molson peine à retenir ses larmes

• À lire aussi: En deuil du «petit gars de Thurso»

« Je me sens comme un père qui vient de perdre son fils », a confié avec émotion Eric Forest. 

Le Montréalais de 45 ans s’est accroupi pendant de longues minutes au pied de la statue de Guy Lafleur au Centre Bell, vendredi matin, pour lui dire « qu’il était désolé qu’il n’ait pas pu rester avec nous autres plus longtemps ».

Il se souvient avoir échangé longuement avec lui lors d’une rencontre en 2014. « C’était quelqu’un qui était terre à terre, qui était proche de ses partisans. »

« J’ai perdu Mike [Bossy] la semaine passée, et là je perds Guy cette semaine, explique le mordu de hockey, ému. C’est dur. »

Colette Moreau Beauchamp est venue de Laval pour se recueillir.
Photo Chantal Poirier
Colette Moreau Beauchamp est venue de Laval pour se recueillir.

Un choc

M. Forest était loin d’être le seul a avoir eu besoin de venir se recueillir devant le Guy Lafleur de bronze après avoir appris la mort du Démon blond, vendredi.

Il y avait aussi Chris Cattelane, un partisan du CH originaire de l’Alabama, qui est en ville pour venir voir des matchs de la Sainte-Flannelle.

« J’ai grandi dans le nord de l’État de New York. Une fois par année, dans les années 1970, mes parents m’emmenaient au forum », raconte-t-il, en se remémorant l’époque où Lafleur a remporté cinq coupes Stanley avec le Canadien.

Parmi ses nombreux chandails, c’est celui de Guy Lafleur qu’il avait choisi d’apporter à Montréal cette fois-ci. Un hasard « étrange », confie-t-il.

« Ça m’a fait un choc. C’était un grand homme », explique pour sa part Colette Moreau Beauchamp, 71 ans, venue de Laval avec son mari.

« Dans ma jeunesse, quand je restais dans le bas du fleuve, on allait écouter le hockey dans le village, à pied, et c’était mon joueur préféré, raconte-t-elle. Depuis ce temps-là, je ne manque pas un match du Canadien. »

« C’est un grand joueur et je voulais venir en sa mémoire », exprime pour sa part Juliette Caron Rollin, 10 ans, venue avec sa mère.

Claude Albert et Johanne Galant, qui essuyait ses larmes.
Photo Mario Beauregard
Claude Albert et Johanne Galant, qui essuyait ses larmes.

Pas juste les fans du CH

D’autres sont venus rendre hommage à M. Lafleur même s’ils n’ont pas d’affection pour le Canadien de Montréal. C’est le cas de Patrick Dorion, qui ne croyait pas que cette nouvelle allait autant l’affecter.

« Ça m’a vraiment fait de quoi ce matin. Ça fait partie de la société québécoise et c’était une personne importante », confie-t-il après avoir déposé des fleurs près de la statue.

« Il a fallu que je sorte de chez nous pour être avec d’autres personnes en deuil, d’autres Québécois qui ressentaient la même affaire », poursuit-il.

Guy LafleurGuy Lafleur | 1951-2022
30 mars 1991 - Ovation pour Guy Lafleur lors de son dernier match a vie au Forum dans l'uniforme des Nordiques. Les archives / Le Journal de Montreal
Guy Lafleur durant ses années avec Le Canadien Bruce Bennett Studios via Getty Images
Guy Lafleur André Toto Gingras LE JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI
Le club de hockey Canadien présente les récipiendaires des prix d’excellence et du mérite Guy-Lafleur pour 2017-2018 CHANTAL POIRIER / LE JOURNAL DE MONTRÉAL
Guy Lafleur lors du dernier match de sa tournée d'adieu au Centre Bell, le dimanche 5 décembre 2010. Sébastien St-Jean / 24Heures / Agence QMI
11 septembre 1971 - À la veille de son premier camp d'entrainement avec le Canadien de Montréal, pour la première fois Guy Lafleur en profite pour donner quelques coups de patin sur la patinoire du Forum. Sur la photo il est en compagnie de Jean Béliveau. Les archives / Le Journal de Montreal
Photo dédicacée de Guy Lafleur dans son uniforme des Remparts de Québec Courtoisie
Guy Lafleur dans le cadre de la soirée du retrait du numéro 4 de Guy Lafleur au Centre Slush Puppie de Gatineau le mercredi 29 septembre 2021 MARTIN CHEVALIER / LE JOURNAL DE MONTRÉAL
Guy Lafleur et sa bannière dans le cadre de la soirée du retrait du numéro 4 de Guy Lafleur au Centre Slush Puppie de Gatineau le mercredi 29 septembre 2021 MARTIN CHEVALIER / LE JOURNAL DE MONTRÉAL
Dernier match de Guy Lafleur avec les Nordiques de Québec, à Montréal le 30 mars 1991 Les archives / Le Journal de Montreal
Sculpture de Guy Lafleur en bronze Les archives / Le Journal de Montreal
Guy Lafleur, Pee-Wee Collection Tournoi Pee-Wee de Québec, Fonds Photo Moderne
Guy Lafleur, Pee-Wee Collection Tournoi Pee-Wee de Québec, Fonds Photo Moderne
Guy Lafleur et les trophée Art Ross, Conn Smythe et Lester B. Pearson, Forum de Montréal, 1976 Denis Brodeur / NHLI via Getty Images
Guy Lafleur, alors membre de Team Canada, signe des autographes durant un entraînement pour la Coupe Canada, Montréal 1976 Denis Brodeur / NHLI via Getty Images
Guy Lafleur et le gardien de but Murray Bannerman #30 des Blackhawks de Chicago, Forum de Montréal 1980 Denis Brodeur / NHLI via Getty Images
Guy Lafleur et le gardien Mike Palmateer des Maple Leafs de Toronto Dick Darrell / Toronto Star via Getty Images
7 mars 1975 - Guy Lafleur devient le premier joueur de toute l'histoire du club Canadiens à atteindre les 100 points en une seule saison Lors d'une victoire de 8 à 4 contre les Capitals de Washington Les archives / Le Journal de Montreal
Guy Lafleur sur le banc durant un match (3) de finale contre les Bruins de Boston, Boston Gardens, 1977 Dick Raphael / Sports Illustrated via Getty Images
Annonce de la première retraite de Guy Lafleur Les Archives / Le Journal de Montréal
La LHJMQ retire le numéro 4 de Guy Lafleur au Centre Videotron de Québec, jeudi le 28 octobre 2021 STEVENS LEBLANC / JOURNAL DE QUÉBEC / AGENCE QMI

Au-delà de la partisanerie 

Jared Richards, un partisan des Canucks de Vancouver originaire de la Colombie-Britannique et en vacances à Montréal, fait valoir que Guy Lafleur était aimé au-delà du Canadien.

« Tout le monde semblait l’aimer, même ceux qui étaient des fans des Leafs », soutient-il.

« C’est un jour très triste, ajoute M. Richards. Je peine à retenir mes larmes, mais je suis content qu’on soit dans la ville pour voir ça et lui rendre hommage parce que c’était l’un des géants du hockey. »


Le décès de Guy Lafleur a fait bondir les ventes de ses chandails à la boutique Tricolore Sports du Centre Bell.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.