/opinion/columnists
Navigation

Le wokisme fabrique la haine

Coup d'oeil sur cet article

Au cours des deux dernières semaines, j’expliquais pourquoi la culture woke est un racisme avec pour ambition de détruire la société. Penchons-nous maintenant sur l’une de ses plus célèbres politiques, soit la discrimination «positive».

Le postulat de base de l’idéologie woke veut que tous les mâles blancs (et maintenant les femmes blanches?) soient foncièrement racistes, qu’ils en soient conscients ou non. Ce sont donc des oppresseurs qui discriminent les minorités. Après la lutte des classes de Marx, c’est maintenant la lutte des races. Et cette discrimination, qui consiste à accorder un traitement préférentiel à une minorité et à exclure l’homme blanc, serait l’arme parfaite pour gagner cette lutte.

Erreurs

Or, les wokes se fourvoient royalement. En donnant à la race préséance sur le mérite, la discrimination «positive» exacerbe les problèmes qu’elle prétend résoudre.

Premièrement, elle constitue une politique de charité dégradante et vexatoire, car, en privilégiant un individu en fonction d’un critère autre que le mérite, elle suppose qu’il est incapable de réussir sans traitement de faveur et promeut la présomption d’infériorité professionnelle des minorités.

Deuxièmement, l’assistanat peut créer de l’accoutumance et favoriser l’émergence d’une mentalité d’ayants droit qui alimentera la stigmatisation des minorités privilégiées et l’amertume des nouveaux parias.

Troisièmement, comme le mérite est secondaire, cette discrimination délégitimise la personne embauchée aux yeux de ses collègues, lesquels pourraient douter de ses compétences et la déconsidérer.

Quatrièmement, cette politique est fondamentalement immorale, car elle pénalise un jeune homme blanc d’aujourd’hui pour une discrimination dont ses prédécesseurs seraient coupables.

Rancœur

En somme, cette politique est contre-productive et attise la rancœur. Le wokisme, c’est la fabrique de la haine. Comment espérer autre chose d’une idéologie toxique fondée sur un a priori sociologique spécieux?

Cela dit, tous les moralisateurs qui vantent les vertus de la discrimination sont invités à prêcher par l’exemple et à céder leurs emplois aux membres des minorités!

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.