/misc
Navigation

Voitures anciennes : c’est reparti!

Après deux ans de pause forcée, les rassemblements automobiles reprendront vie cet été!

Voitures anciennes : c’est reparti!

Coup d'oeil sur cet article

Comme moi, bon nombre d’amateurs de voitures classiques n’ont pu se nourrir de contenu automobile qu’en ligne ou à la télévision au cours des deux dernières années. Or, l’amorce du printemps combiné à l’impact amenuisé de la pandémie sur nos vies nous permettra de revivre la fébrilité de ces rassemblements chez nous, au Québec.

De passage dans la région de San Clemente en Californie, j’ai pu découvrir là-bas un rassemblement aussi simple que grandiose, ayant lieu chaque semaine dans le stationnement d’un centre commercial. Un endroit où se rassemblent amateurs d’automobiles de toute sorte, donnant lieu à des images quasi invraisemblables. Par exemple, à une Ferrari 365 GTB-4 stationnée à côté d’une Dodge Challenger SRT 2009, alors que de l’autre côté se trouvait une Packard 1939 Woodie ceinturée de vieux campeurs Volkswagen.

Naturellement, la Californie a cet avantage de permettra aux amateurs de conduire leurs bolides toute l’année durant. Il est d’ailleurs tout à fait naturel de croiser là-bas de vieilles Chevelle, Coccinnelle et roadsters Mercedes-Benz sur une base quotidienne, puisqu’il s’agit souvent de leur véhicule principal.

Au Québec

Notre réalité étant bien différente, les amateurs de bolides québécois se contentent plutôt de sortir leurs véhicules comme s’il s’agissait de bateaux. Des jouets de fin de semaine, qu’on n’ose pas rouler à la pluie ou même lorsque Colette prédit un risque d’ennuagement. Remarquez, parce que plusieurs d’entre-nous avons été sévèrement rationnés au cours des deux dernières années, il se pourrait qu’on accepte désormais de profiter un peu plus de nos voitures anciennes pendant l’été, qu’importe la couleur du ciel.

Cela étant dit, les rassemblements de véhicules débutent tranquillement ces jours-ci au Québec. Des rassemblements hebdomadaires dans les stationnements de centres commerciaux ou autres, comme celui du Club Laval Auto Sport (les vendredis soirs). Je me permets aussi de souligner mon appréciation des rassemblements du Marché Epicure de Montréal, où la diversité des véhicules importés est particulièrement intéressante.

Maintenant, c’est avec le Salon Auto Sport du Centre des Foires de Québec que débutera à mon sens la saison officielle, du 29 avril au 1er mai. Une exposition de grande envergure où les bolides sont méticuleusement sélectionnés et où les amateurs de toute allégeance peuvent y trouver leur compte. Qui plus est, une exposition « gratuite » puisque les 20 $ nécessaires à l’admission vous sont remboursés sous forme de chèque cadeau d’épicerie. Comme nouveauté s’y trouve notamment cette année un encan permettant au public de miser sur le bolide de leur rêve. Une formule que propose aussi le Granby International, qui reprendra vie au Parc Danirel-Johnson lors du dernier week-end de juillet. Pour les non-initiés, il s’agit du plus grand rassemblement de véhicules antiques au Québec, lequel s’accompagne d’un traditionnel marché aux puces de pièces et accessoires automobiles.

Plaisir coupable

Sur une note plus personnelle, je dois admettre que ces rassemblements et expositions m’ont énormément manqué. Possédant quelques vieux véhicules moi-même, j’aurai eu la chance au cours des deux dernières saisons estivales de multiplier les kilomètres à leur volant. Or, j’anticipe avec beaucoup d’engouement la découverte de ces nouvelles voitures qui ont été restaurées au cours des dernières années, alors que bien des amateurs avaient soudainement plus de temps à leur accorder. J’ai également très hâte de revoir les gens, d’échanger sur le domaine et avouons-le, de discuter d’autre chose que de délais de livraison et de pénurie de voitures neuves!

La COVID-19 m’aura privé d’une partie des éléments qui englobent ma passion pour le monde automobile, laquelle dépasse largement le cadre des VUS électrifiés et de discussions entourant la hausse du coût du carburant. Remarquez, ces sujets en font aussi partie et heureusement, puisque se tient ce week-end le Salon du Véhicule Électrique de Montréal, auquel je participe également.

En terminant, pour ceux qui souhaitent obtenir la liste des événements à ne manquer cet été, obtenez toute l’information nécessaire auprès du Calendrier du Guide des Activités Automobiles 2022, sur le site de V8 Passion.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.