/sports/hockey/canadiens
Navigation

Marqués à jamais par le numéro 10

Une ovation a été réservée à Guy Lafleur à Ottawa, lors du premier match du CH au lendemain de son décès

Décès Guy Lafleur
Photo Roxane Trudel C’est le jour du dixième anniversaire de Paul Ste-Marie, 55 ans, que Guy Lafleur a marqué son fameux but contre Boston. Il pose avec sa conjointe, Anne.

Coup d'oeil sur cet article

KANATA | Les souvenirs de Guy Lafleur et les yeux brillants de ses fans ont rempli d’amour le Centre Canadian Tire, samedi, où se disputait un match entre le Tricolore et les Sénateurs d’Ottawa, au lendemain de la mort de la légende.  

« C’est très émouvant pour moi. Je ne l’ai jamais vu en direct, mais avec mon père, nous étions de grands fans. Je portais le numéro 10 en jouant au hockey à cause de lui. Je porte mes cheveux longs à cause de lui. Mon père m’a appelé en sanglotant, samedi », a souligné Chris Consentino, 30 ans, juste avant que la partie commence. 

Steve Wesselow, 65 ans, avec sa fille Gillian, 26 ans (au centre) et Kendall Bryant, 25 ans (à droite).
Photo Roxane Trudel
Steve Wesselow, 65 ans, avec sa fille Gillian, 26 ans (au centre) et Kendall Bryant, 25 ans (à droite).

Dès le début du match, où on pouvait voir une marée de chandails du tricolore, un court hommage a été rendu au Démon blond, décédé la veille à l’âge de 70 ans. 

Immédiatement, tous les spectateurs se sont levés pour une ovation, s’unissant pour crier en cœur le classique « Guy ! Guy ! Guy ! » qui résonnait à l’époque. Le tout a été suivi d’un moment de silence en son honneur. 

Guy LafleurGuy Lafleur | 1951-2022
30 mars 1991 - Ovation pour Guy Lafleur lors de son dernier match a vie au Forum dans l'uniforme des Nordiques. Les archives / Le Journal de Montreal
Guy Lafleur durant ses années avec Le Canadien Bruce Bennett Studios via Getty Images
Guy Lafleur André Toto Gingras LE JOURNAL DE MONTRÉAL/AGENCE QMI
Le club de hockey Canadien présente les récipiendaires des prix d’excellence et du mérite Guy-Lafleur pour 2017-2018 CHANTAL POIRIER / LE JOURNAL DE MONTRÉAL
Guy Lafleur lors du dernier match de sa tournée d'adieu au Centre Bell, le dimanche 5 décembre 2010. Sébastien St-Jean / 24Heures / Agence QMI
11 septembre 1971 - À la veille de son premier camp d'entrainement avec le Canadien de Montréal, pour la première fois Guy Lafleur en profite pour donner quelques coups de patin sur la patinoire du Forum. Sur la photo il est en compagnie de Jean Béliveau. Les archives / Le Journal de Montreal
Photo dédicacée de Guy Lafleur dans son uniforme des Remparts de Québec Courtoisie
Guy Lafleur dans le cadre de la soirée du retrait du numéro 4 de Guy Lafleur au Centre Slush Puppie de Gatineau le mercredi 29 septembre 2021 MARTIN CHEVALIER / LE JOURNAL DE MONTRÉAL
Guy Lafleur et sa bannière dans le cadre de la soirée du retrait du numéro 4 de Guy Lafleur au Centre Slush Puppie de Gatineau le mercredi 29 septembre 2021 MARTIN CHEVALIER / LE JOURNAL DE MONTRÉAL
Dernier match de Guy Lafleur avec les Nordiques de Québec, à Montréal le 30 mars 1991 Les archives / Le Journal de Montreal
Sculpture de Guy Lafleur en bronze Les archives / Le Journal de Montreal
Guy Lafleur, Pee-Wee Collection Tournoi Pee-Wee de Québec, Fonds Photo Moderne
Guy Lafleur, Pee-Wee Collection Tournoi Pee-Wee de Québec, Fonds Photo Moderne
Guy Lafleur et les trophée Art Ross, Conn Smythe et Lester B. Pearson, Forum de Montréal, 1976 Denis Brodeur / NHLI via Getty Images
Guy Lafleur, alors membre de Team Canada, signe des autographes durant un entraînement pour la Coupe Canada, Montréal 1976 Denis Brodeur / NHLI via Getty Images
Guy Lafleur et le gardien de but Murray Bannerman #30 des Blackhawks de Chicago, Forum de Montréal 1980 Denis Brodeur / NHLI via Getty Images
Guy Lafleur et le gardien Mike Palmateer des Maple Leafs de Toronto Dick Darrell / Toronto Star via Getty Images
7 mars 1975 - Guy Lafleur devient le premier joueur de toute l'histoire du club Canadiens à atteindre les 100 points en une seule saison Lors d'une victoire de 8 à 4 contre les Capitals de Washington Les archives / Le Journal de Montreal
Guy Lafleur sur le banc durant un match (3) de finale contre les Bruins de Boston, Boston Gardens, 1977 Dick Raphael / Sports Illustrated via Getty Images
Annonce de la première retraite de Guy Lafleur Les Archives / Le Journal de Montréal
La LHJMQ retire le numéro 4 de Guy Lafleur au Centre Videotron de Québec, jeudi le 28 octobre 2021 STEVENS LEBLANC / JOURNAL DE QUÉBEC / AGENCE QMI

Souvenirs d’une légende

Les partisans vêtus d’un chandail à l’effigie de Guy Lafleur en avaient long à dire sur « la légende » qui a fait rêver le Québec dans les années 70 et 80. 

« Le but qu’il a compté contre Boston, c’était le jour de mon dixième anniversaire. Ça a toujours été mon idole », raconte Paul Ste-Marie, 55 ans, qui avait déjà des billets pour la partie avec sa conjointe Anne et son fils. 

Un fan arbore son chandail du numéro 10, au centre Canadian Tire.
Photo Roxane Trudel
Un fan arbore son chandail du numéro 10, au centre Canadian Tire.

Denis Raymond, 61 ans, a pour sa part eu la chance de partager un match contre Guy Lafleur, quand les anciens sont venus faire un tour à Embrun, en Ontario. 

« Guy Lafleur, c’était une de mes idoles. Ça m’a vraiment frappé quand j’ai su pour son décès. Quand il embarquait sur la glace, c’était précieux. Il n’y a pas de joueur comparable. Il était tellement gentil », raconte le sexagénaire avec émotion. 

Ici pour Guy 

« Les deux équipes ne font pas les séries. La raison pour laquelle je suis ici, c’est pour Guy Lafleur. J’espère être capable de trouver un billet pour aller à Montréal », poursuit-il, dans son jersey à l’effigie du numéro 10. 

Steve Wesselow, 65 ans, se rappelle sa jeunesse à Montréal, où il achetait des billets debout à 10 $, au Forum, pour suivre les exploits de son idole.

Une icône

« J’étais un grand fan. J’ai grandi à Montréal et c’était une icône. C’était les années où les Canadiens avaient leur grande dynastie. Je suis très heureux d’être ici ce soir pour ça », raconte-t-il, les yeux brillants. 

Malgré les encouragements prononcés des fans du Canadien, le fantôme de Guy Lafleur n’a pas permis de vaincre les Sénateurs lors du premier match depuis l’annonce de son décès.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.