/entertainment/star-academie
Navigation

Krystel Mongeau élue grande gagnante de «Star Académie»

Coup d'oeil sur cet article

Au terme d’un Variété explosif et coloré, dimanche, Krystel Mongeau a créé la surprise en remportant les votes du public. Elle gagne cette édition 2022 de Star Académie, et mérite une bourse de 125 000$ en argent, un contrat de disque avec Musicor et la nouvelle Corolla de Toyota.

«J’ai fait tellement de sacrifices», s’est-elle exclamée à l’annonce de son nom par Lara Fabian, qui semblait aussi très surprise du résultat. «Je veux juste dire au public que si quelqu’un a un talent ou une passion, il suffit de foncer.»

Photo Agence QMI, Joël Lemay

L’autre finaliste, Eloi Cummings, repart avec une bourse de 50 000$, et participera à une tournée avec la grande gagnante, à compter de l’hiver prochain.

En ouverture de la soirée, les quinze Académiciens ont interprété We Are the Champions, de Queen, en hommage à Guy Lafleur, qui nous a quittés vendredi dernier. Marc Dupré portait même pour l’occasion le chandail numéro 10 du Canadien de Montréal au nom du «Démon blond».

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Rien de mieux que le groupe Salebarbes pour faire lever le party. Les cinq acolytes originaires des Îles-de-la-Madeleine et du Nouveau-Brunswick ont rempli le mandat en chantant Marcher l’plancher, Pas tout l’temps l’temps, Good Lord ou encore Gin à l’eau salée, avec Olivier Bergeron, pour terminer avec l’effervescence de Les haricots avec les quinze Académiciens. Eloi a également pu interpréter avec son groupe favori la chanson C’est la vie, qu’il interprète notamment sur l’album Star Académie 2022.  

  • Écoutez l'entrevue de Philippe-Vincent Foisy avec Krystel et Éloi sur QUB radio:    

Les finalistes

Avec Quand les hommes vivront d’amour, Eloi Cummings avait choisi une chanson de paix pour inspirer sa génération dans une période où le monde va mal. «Tu as livré une chanson puissante avec un beau message», lui a dit Marc Dupré après sa performance.

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Gregory Charles l’a aussi félicité. «Tu as de quoi être fier, tu as travaillé très fort durant toute la semaine pour trouver le sens, a expliqué le professeur de chant. Je te souhaite que toutes les semaines de ta carrière soient aussi difficiles et satisfaisantes.»

De son côté, Krystel Mongeau a voulu un peu trop en mettre dans son interprétation de Je ne suis qu’une chanson, de Diane Juster, popularisée par Ginette Reno. Invitée à faire un commentaire, Guylaine Tremblay a insisté sur le fait que l’Académicienne est aussi belle à l’intérieur qu’à l’extérieur. «Tu es une interprète formidable, au service de la chanson, tu marches dans cette émotion. Je m’incline devant ton immense talent.»

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Comédies musicales

Gregory Charles avait concocté un magnifique medley de chansons tirées de comédies musicales. Après une ouverture avec Superstar, les Académiciens ont entonné Big Girls Don’t Cry avant l’arrivée surprise de Mika qui a poursuivi le numéro avec eux.

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Sara-Maude a aussi magnifiquement chanté Ho Happy Day, puis le groupe a poursuivi avec Do Re Mi de La Mélodie du bonheur, Don’t Rain On My Parade de Funny Girl, pour finir tous ensemble avec You Can’t Stop The Beat de Hairspray.

Une idole de France

Pour commémorer ses cinquante ans de carrière, Julien Clerc est venu prendre un bain de jeunesse au milieu des Académiciens en reprenant quelques-uns de ses plus grands succès. Mon refuge, Ce n’est rien, Fais-moi une place, Pour être à toi ou encore Cœur de rocker ont été chantés par les différents Académiciens.

Photo Agence QMI, Joël Lemay

Numéro original

Les deux finalistes ont eu la chance de créer un numéro original à leur image. Chacun a pu choisir des chansons qui connectent avec son histoire et son vécu, ainsi que les décors qui ont accompagné ce numéro splendide. Krystel a notamment interprété Jamais assez loin, Man I Feel Like a Woman, A Million Dreams, tandis qu’Eloi avait choisi J’ai quitté mon île, Johnny B. Goode ou encore Don’t Stop Me Now.

Ce numéro préfigure le spectacle que les deux finalistes vont présenter en tournée, à partir de l’hiver 2023.

Une belle surprise    

Voir ce studio rempli d’un énorme public, avec une super belle ambiance, était un plaisir pour Mika, qui tenait vraiment à participer à cette nouvelle édition de Star Académie. Après avoir participé au festival Coachella, aux États-Unis, la semaine dernière, il est de retour sur scène dans notre province. «J’ai un lien unique avec le Québec, un endroit unique qui est un mélange entre la francophonie et l’Amérique du Nord. C’était aussi une décision consciente d’aller à Saguenay et à Québec. C’est aussi mon attitude dans toute ma carrière de respecter et de travailler chaque marché d’une manière différente.» D’ailleurs, la liste des chansons change en fonction du lieu où il se produit. «C’est un show basé sur des lumières et des couleurs, un peu la continuation des numéros que j’ai présentés à Star Académie, l’année dernière.» Le chanteur sera, ce lundi, au centre Bell, le 27 avril au centre Vidéotron de Québec et le 28 avril au Théâtre du Palais Municipal de Saguenay.

Admiratif    

Julien Clerc n’avait que des compliments pour les Académiciens avec lesquels il a pu chanter quelques succès de son répertoire. «Je trouve qu’il y a une qualité de troupe, a-t-il indiqué en coulisses. Ça ne m’étonne pas que Plamondon vienne chercher dans le vivier des jeunes artistes québécois quand il monte un nouveau spectacle. Il y a à la fois des qualités vocales, d’interprétation et de la jeunesse qui a déjà du métier. J’ai été frappé par ce talent.» Pour Julien Clerc, il est toujours important de cultiver la francophonie, raison pour laquelle il sera de retour à l’automne pour une grande tournée à travers toute la province.

En ce dimanche d’élection présidentielle en France, le chanteur nous a indiqué avoir voté par procuration. «Je ne parle pas de politique française en dehors des frontières de mon pays, mais il y avait cette fois-ci un enjeu important. Je dirais simplement que je ne pense pas que le populisme soit la solution.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.