/entertainment/shows
Navigation

Mika enflamme le Centre Bell

Le chanteur a interprété plusieurs de ses grands succès

Coup d'oeil sur cet article

Le chanteur Mika a renouvelé son amour envers le Québec lundi soir, alors qu’il visitait le Centre Bell à l’occasion de sa tournée For The Rite of Spring.

Il n’est pas passé par quatre chemins pour amorcer les festivités : une interprétation de son mégasuccès Lollipop a fait bondir les spectateurs.

La soirée était grandement attendue par les milliers de personnes entassées dans l’amphithéâtre. Malade, l’artiste à la triple nationalité britannique, américaine et libanaise avait été contraint de remettre le concert prévu le 9 avril dernier. Il avait toutefois offert un amuse-gueule aux Québécois en participant à la finale de Star Académie, dimanche.

En bon vétéran de la scène, Mika a offert à ses amateurs exactement ce à quoi ils s’attendaient lorsqu’ils ont cassé leur tirelire : une enfilade de vers d’oreille présentés avec excentricité et théâtralité. 

Relax (Take It Easy), Grace Kelly, Elle Me Dit : le chanteur de 38 ans n’a omis aucun de ses classiques, dont l’incontournable Boum, Boum Boum, en duo avec Ariane Moffatt.

On peut toutefois deviner que les spectateurs occupant des sièges plus modestes étaient déçus d’apprendre que les écrans géants de la salle ne fonctionnaient pas. À moins de jouir d’une vision exceptionnelle, la majeure partie des personnes présentes ont rarement été en mesure de déceler les traits du visage de Mika.

« Un Centre Bell sans écran, c’est difficile pour les gens derrière. On va faire quelque chose », a-t-il lancé avant de traverser le parterre lors de son interprétation de Big Girl.

Heureusement, son incontrôlable énergie et son charisme transcendent la cécité. Vêtu d’un complet rose, accompagné d’un jeu de lumière discret et de musiciens en arrière-plan, Mika a attiré tous les projecteurs sur sa performance scénique, un défi qu’il a relevé haut la main.

Klô Pelgag met la table

Mika n’a pas choisi n’importe quelle artiste pour réchauffer les planches du Centre Bell : l’autrice-compositrice-interprète québécoise Klô Pelgag. 

De par leur grande palette vocale et leur univers chamarré, on peut tracer d’évidentes similitudes entre les deux protagonistes de la soirée. 

Optant cette fois pour un décor sobre, accompagnée de musiciens qui revêtaient tous le sarrau blanc, l’excentrique chanteuse s’est exprimée à l’aide de ses mélodies planantes et ses envolées rock.


La tournée de Mika For The Rite of Spring s’arrêtera à Québec, le 27 avril, et à Saguenay le 28 avril.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.