/sports/baseball/capitales
Navigation

Capitales: Yordan Manduley de retour avec un compatriote cubain

Yordan Manduley
Photo d'Archives Agence QMI Yordan Manduley

Coup d'oeil sur cet article

Le gérant des Capitales de Québec Patrick Scalabrini se frotte les mains à l’idée de miser sur les Cubains Yordan Manduley et Yoelkis Guibert en prévision de la prochaine saison de la Ligue Frontier.

«Soudainement, on devient une équipe beaucoup plus déplaisante à affronter», a résumé Scalabrini, avec son humour habituel, au moment de commenter l’embauche des deux joueurs, mardi.

Annoncé par l’organisation durant la journée, le retour de Manduley, qui a déjà disputé quatre saisons avec le club de la Vieille Capitale, de 2016 à 2019, est évidemment majeur tandis que son compatriote a quelque chose de drôlement intrigant.

«C’est une très très grosse nouvelle pour nous, a réagi le gérant, en entrevue téléphonique. Manduley, c’est notre joueur le plus ancien, on l’adore et on semble parfois oublier à quel point on est chanceux de l’avoir. C’est le meilleur joueur d’arrêt-court du baseball indépendant et il ressent une fierté d’être avec les Capitales.»

Âgé de 36 ans, Manduley retrouve le club de Québec après avoir récemment maintenu une moyenne au bâton de ,384 en 59 matchs avec les Sabuesos de Holguin, dans la ligue de son pays natal.

Toute une recrue!

De son côté, Guibert a 27 ans. Le voltigeur a conservé une moyenne globale de ,302 jusqu’à maintenant en 2021-2022, ayant joué à Cuba, puis au Mexique.

«Tout porte à croire qu’il va être un très très bon joueur dans cette ligue, a projeté Scalabrini, en vantant la vitesse de Guibert au passage. Il devrait évoluer au champ centre et frapper dans le haut de la formation. Il ne faut pas non plus oublier qu’il a le statut de recrue, ce qui est très important.»

La Ligue Frontier limite effectivement le nombre de joueurs expérimentés ou ayant le statut de «vétéran» dans chaque équipe, d’où l’importance de compter sur de solides recrues.

Premier match: le 13 mai

À n’en point douter, Manduley et Guibert transforment passablement le portrait des Capitales, qui tiendront un court camp d’entraînement avant le premier match de l’équipe prévu le 13 mai, dans l’État de l’Illinois, contre les Thunderbolts de Windy City. La partie inaugurale au Stade Canac, à Québec, sera par ailleurs jouée le 24 mai.

«Nous cherchons encore un peu de renfort au monticule, mais notre attaque risque de nous faire gagner plusieurs matchs», a ajouté Scalabrini.

Parmi les joueurs actuels des Capitales, l’équipe mise notamment sur quatre Québécois, soit Miguel Cienfuegos, David Glaude, Jonathan Lacroix et Marc-Antoine Lebreux. À propos des Cubains, il est à mentionner que les contrats sont signés en bonne et due forme. L’approbation concernant leur permis de travail canadien devrait suivre sous peu.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.