/sports/baseball/capitales
Navigation

Et c’est parti pour les Capitales!

Le joueur québécois David Glaude
PHOTO COURTOISIE, CAPITALES DE QUÉBEC Le joueur québécois David Glaude

Coup d'oeil sur cet article

Un sentiment d’excitation est palpable chez les Capitales alors que le camp d’entraînement de l’équipe prend son envol, ce vendredi, à Québec.

• À lire aussi: Capitales: Yordan Manduley de retour avec un compatriote cubain

«J’ai vraiment hâte que ça commence, on aura beaucoup de matchs à la maison et une chose est certaine : on vise le championnat», a déclaré le joueur québécois David Glaude, jeudi, lorsqu'on l'a joint au téléphone.

Comme la plupart des joueurs, Glaude est attendu au Stade Canac, vendredi avant-midi, pour une première réunion d’équipe. Suivront les entraînements quotidiens, puis quelques matchs préparatoires.

La situation est particulière pour Glaude qui, après avoir été acquis par les Capitales en novembre 2019, a vu la pandémie de COVID-19 retarder ses débuts avec le club de sa ville. L’an dernier, avec la formation temporaire baptisée Équipe Québec, le joueur de deuxième coussin a été parmi les meilleurs avec une moyenne au bâton de ,308, accumulant au passage 27 doubles, 13 circuits et 75 points produits en 95 matchs. Il entend évidemment poursuivre sur cette lancée.

Vivement le retour de Manduley!

Pour ajouter à la frénésie entourant la prochaine saison de la Ligue Frontier, Glaude s’est dit très heureux du retour du Cubain Yordan Manduley avec l’équipe. Le Québécois de 27 ans évoluait avec les Aigles de Trois-Rivières durant le plus récent séjour de Manduley à Québec, en 2019. Or, il préfère réellement le compter parmi ses coéquipiers plutôt que de l’avoir comme adversaire. D’autant plus qu’il risque de former un solide duo avec le Cubain au milieu de l’avant-champ en défensive.

«C’est important d’avoir une bonne chimie entre le joueur de deuxième et l’arrêt-court. Pour y arriver, je vais sûrement devoir apprendre quelques mots supplémentaires en espagnol», a convenu Glaude, en riant.

Durant la saison morte, le Québécois a aussi applaudi l’annonce de l’arrivée de l’Américain Josh McAdams qui, en plus d’être le nouvel entraîneur des frappeurs des Capitales, jouera avec l’équipe et pourrait s’imposer parmi les meilleures armes à l’attaque.

«Josh sera dans le cœur de notre formation offensive», a déjà planifié le gérant Patrick Scalabrini, jeudi, en entrevue.

Matchs préparatoires face aux Aigles

De manière plus générale, Scalabrini disait avoir hâte au début du camp pour, d’abord et avant tout, évaluer la forme physique de ses joueurs. Quant à la composition de son équipe, il a pleinement confiance en l’offensive. Le gérant espère maintenant que certains lanceurs sauront s’élever pendant le camp d’entraînement.

Le calendrier préparatoire prévoit cinq parties, dont un match entre les Capitales et les Aigles de Trois-Rivières, le mardi 3 mai à Québec, tandis que les deux clubs s’affronteront à nouveau le jeudi 5 mai en Mauricie.

-Les Capitales de Québec tiendront leur camp d’entraînement au Stade Canac, mais utiliseront aussi le parc Henri-Casault, lequel s’est refait une beauté, dans l’arrondissement de Charlesbourg.

-Neuf matchs à l’étranger sont d’abord prévus pour les Capitales, à compter du 13 mai, pour entamer la saison régulière. L’ouverture à domicile aura par ailleurs lieu le mardi 24 mai, au Stade Canac, lorsque les Grizzlies de Gateway seront les visiteurs.

-Les Aigles de Trois-Rivières, qui font aussi partie des 16 clubs de la Ligue Frontier pour le calendrier 2022, entameront leur camp d’entraînement au cours du week-end. Le premier match de la saison des Aigles est également prévu le 13 mai.

Capitales : à Québec pour y rester... 

Le gérant Patrick Scalabrini (à gauche) et le président Michel Laplante (à droite)
Photo d'archives
Le gérant Patrick Scalabrini (à gauche) et le président Michel Laplante (à droite)

Ayant traversé une période de deux ans plus difficile en raison de la pandémie de COVID-19, les Capitales sont à Québec pour y rester.

«Je m’engage à garder le club à Québec pour encore plusieurs années», a promis le propriétaire, Philippe Tremblay, jeudi, lors d’une conférence de presse tenue au restaurant Normandin de Place de la Cité, à Québec.

«Il nous a tous un peu surpris et rassurés en disant ça, a réagi le gérant Patrick Scalabrini en entrevue. Ça fait du bien de sentir son engagement et c’est excitant.»

À 32 ans, Tremblay est désormais à la tête du Groupe Vertdure, actionnaire majoritaire de l’équipe. Après avoir succédé à son père Jean, Philippe montre ce même désir d’assurer la pérennité du club professionnel de baseball à Québec.

«Les Capitales représentent un bijou pour Québec, a-t-il qualifié. On a un slogan qui est "plus que du baseball" et ça résume tellement bien... Il y a un engagement social dans tout ça, pour le développement du sport, pour les jeunes et la communauté.»

Sur le bord que tout craque...

Figure emblématique chez les Capitales, le président Michel Laplante reconnaît le dévouement du Groupe Vertdure pour son équipe. Cela a d’ailleurs été pleinement démontré dans les dernières années afin d’assurer un futur dans la Ligue Frontier.

«Il y a eu plusieurs moments où on a eu peur et où on était sur le bord que tout craque, a résumé Laplante, rappelant qu’une fusion temporaire entre les Capitales et les Aigles et un exil aux États-Unis avaient été nécessaires en 2021. Maintenant, en promettant le futur de notre équipe à Québec, c’est une grande déclaration faite par un homme d’affaires d’ici. On a déjà perdu nos Nordiques et nos Expos... On n’aura jamais assez d’hommes d’affaires québécois comme Jean et Philippe Tremblay.»

Un bel été en vue

Charles Demers, qui porte le titre de directeur général pour l’organisation des Capitales, semble particulièrement fébrile à l’aube de la nouvelle saison. Pendant la conférence de presse, il a souligné au passage la présentation de 51 matchs à domicile, dont 33 entre le 1er juillet et le 4 septembre.

«Ce sera le plus bel été de notre vie», a-t-il projeté dans un élan d’enthousiasme, vantant du même souffle l’expérience vécue par les clients qui fréquentent le Stade Canac.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.