/news/transports
Navigation

Un expert plaide en faveur du 3e lien

Des documents démontrent un étalement urbain plus important à l’ouest de Lévis

Photo aérienne secteur ouest de Lévis 2016
Photos courtoisie Des documents internes, accompagnés de ces photos aériennes (1972 versus 2016), démontrent que, depuis 1991, le secteur ouest de Lévis a connu une plus grande croissance du nombre de constructions (résidentielles, commerciales et industrielles) que le secteur est, à raison d’une augmentation de 13 674 bâtiments.

Coup d'oeil sur cet article

Le troisième lien n’est pas « la catastrophe écologique annoncée », affirme l’un des rares experts à appuyer le projet de tunnel, qui relativise le phénomène d’étalement urbain dont plusieurs s’inquiètent. Des données démontrent d’ailleurs que, depuis 30 ans, il s’est construit deux fois plus de bâtiments dans l’ouest de Lévis que dans la partie est de la ville.

• À lire aussi: 8 M$ pour décontaminer un terrain du tramway

• À lire aussi: Duclos reste ferme sur le 3e lien: Ottawa ne finance pas «de nouvelles autoroutes»

• À lire aussi: Troisième lien: Marchand veut être entendu par la CAQ

Dans une lettre ouverte transmise au Journal, le professeur associé à l’École nationale d’administration publique (ÉNAP) Pierre Cliche affirme que la réalisation du projet de tunnel entre Québec et Lévis « s’impose » pour améliorer la circulation des biens et des personnes entre les deux rives du fleuve Saint-Laurent.

Les deux ponts vieillissants actuels faisant souvent l’objet de travaux, « c’est aussi un problème de sécurité », rappelle ce titulaire d’un doctorat en géographie, qui a travaillé pendant une trentaine d’années au sein de la haute fonction publique.

« Une meilleure connexion interrives est devenue nécessaire. Attendre encore ne fera qu’aggraver le problème et restreindre les possibilités de développement régional », écrit M. Cliche, qui presse les deux villes de s’élever « au-dessus de la mêlée » en travaillant de concert avec le gouvernement pour concrétiser le projet de tunnel, de façon à répondre aux besoins des citoyens.

Sécurité et moyens financiers

Si les jeunes familles sont attirées par les banlieues, c’est qu’elles « cherchent un cadre de vie paisible et sécuritaire pour élever leurs enfants et que leurs moyens ne leur permettent pas facilement de le trouver dans les villes centres », croit M. Cliche.

Il estime donc qu’en matière d’étalement urbain, une « saine dose de réalisme » s’impose. « On peut ralentir l’étalement urbain, le contraindre, mais on ne peut pas l’empêcher », considère-t-il.

Étalement urbain

À ce chapitre, des documents de travail dont notre Bureau parlementaire a obtenu copie indiquent que, depuis trois décennies, la croissance du nombre de constructions dans le secteur ouest de Lévis (+13 674) a été deux fois plus importante qu’à l’est de la ville (+6616).

Des photos aériennes annexées à ces documents gouvernementaux illustrent d’ailleurs l’explosion, d’hier à aujourd’hui, du nombre de bâtiments dans le secteur des ponts.

De 1980 à 2021, les agrandissements successifs du périmètre urbain ont aussi été deux fois plus grands dans l’ouest (92,3 hectares) que l’est de Lévis (42,9 hectares).

Dans sa lettre au vitriol écrite tout juste avant de passer le flambeau à la mairie de Québec, Régis Labeaume avait brossé un portrait similaire.

« Entre 2011 et 2020, 9671 logements ont été construits du côté ouest de la rivière des Etchemins contre 4974 du côté est. Presque le double du côté ouest », avait-il relevé, en plaidant que cela militait en faveur de l’ajout d’une troisième voie sur le pont Pierre-Laporte.

Lors du dévoilement de la nouvelle version de son projet, la semaine dernière, le gouvernement caquiste a plutôt répété que la construction d’un tunnel entre les deux centres-villes permettrait d’équilibrer l’étalement urbain. À ce sujet, même si plusieurs éléments restent à préciser, le tunnel « bitube » désormais proposé « représente un moins grand défi technique et son coût est significativement moindre », dit M. Cliche.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.