/news/currentevents
Navigation

La mère veut des réponses après un délit de fuite

Son fils a été abandonné après avoir été frappé en scooter

GEN - ISABELLE BUSSIÈRES
Photo Martin Alarie Rafaël Godin, le fils de 15 ans d’Isabelle Bussières, a été victime d’un violent délit de fuite il y a une semaine à Saint-Paul-d’Abbotsford alors qu’il roulait en scooter.

Coup d'oeil sur cet article

Une mère dont le fils de 15 ans a été victime d’un délit de fuite en Montérégie alors qu’il circulait à scooter ne peut s’expliquer comment quelqu’un peut ​abandonner un enfant blessé.

« Peu importe ce que [cette personne] a à se reprocher, il faut qu’elle se mette dans l’idée que Rafaël aurait pu être mort sur le bord du fossé ou dans la rue lors de l’impact. Je ne peux pas croire qu’on peut bien dormir avec ça », lâche Isabelle Bussières.

Le soir du 21 avril, son fils Rafaël Godin roulait avec son scooter sur la route 112, près de l’intersection de la route 235, lorsqu’il a été embouti par un chauffard, à Saint-Paul-d’Abbotsford.

L’impact a été tel que l’adolescent a été projeté au sol sur une bonne vingtaine de mètres. 

Les conséquences auraient pu être dramatiques pour l’adolescent qui pratique le motocross amateur.

Il s’en est finalement sorti avec une commotion cérébrale et des égratignures. Ses maux de tête étant parfois sévères, Rafaël rate des jours d’école. 

« Il a une bonne étoile au-dessus de lui, fait valoir Mme Bussières. Il n’a aucun os de cassé. C’est ce qui est surprenant. »

Recherche infructueuse

Pendant ce temps, la Sûreté du Québec (SQ) cherche toujours à épingler le responsable, mais très peu d’informations sont disponibles.

Dans ses derniers souvenirs de la scène, Rafaël croit avoir été dépassé par un véhicule blanc. 

Mais les derniers développements de l’enquête suggèrent qu’un véhicule utilitaire sport de couleur foncée pourrait être impliqué, selon ce que la SQ a indiqué à la famille.

Le corps de police national a par ailleurs lancé il y a quelques jours un appel à témoin dans le but de faire avancer l’enquête, sans succès jusqu’ici.

Plus visible

Malgré cet événement, Rafaël continuera de rouler en scooter lorsqu’il sera rétabli, tout en s’assurant d’être bien visible, assure-t-il.

« Mon enfant va devoir porter un dossard de construction sur lui pour toutes les fois qu’il va le prendre » le soir, prévient sa mère.

Le jeune résident de Saint-Césaire n’est pas le seul adolescent à avoir été victime d’un délit de fuite dans la dernière année. 

Ce fut le cas en septembre dernier d’Émile Martineau, 16 ans. Il avait été happé mortellement en bordure de route à Saint-Lin-Laurentides. Un homme a été accusé dans ce dossier. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.