/news/provincial
Navigation

Comité exécutif: l’arrivée de Lavoie pourrait coûter un poste à l’opposition

Claude Lavoie
Photo d'archives, Stevens LeBlanc Claude Lavoie

Coup d'oeil sur cet article

La nomination imminente du transfuge Claude Lavoie au sein du comité exécutif de la Ville de Québec pourrait coûter un siège à un conseiller de l’opposition. Cette éventualité a fortement déplu, vendredi, au chef de Québec d’abord, Claude Villeneuve.

• À lire aussi: Ville de Québec: un autre conseiller quitte l'opposition pour le parti de Marchand

Le comité exécutif compte actuellement 11 membres (neuf à part entière et deux associés) incluant le maire. L’article 25.2 de la Charte de la Ville prévoit que « le nombre total de conseillers associés et de membres du comité exécutif ne peut être supérieur à 11 ».

Selon l’interprétation du maire Marchand, le conseiller municipal de Saint-Rodrigue, Claude Lavoie, qui est passé cette semaine de Québec d’abord à Québec forte et fière (QFF), pourrait malgré tout s’ajouter à l’exécutif. 

« Nous, notre compréhension, c’est qu’on est capables d’avoir le nombre de (membres) associés qu’on a actuellement », a expliqué le maire. 

Le Service du greffe de la Ville de Québec est en train d’analyser les règles qui doivent être appliquées. 

Membre associé sacrifié ?

Bruno Marchand a confirmé que M. Lavoie serait membre de l’exécutif dans tous les cas de figure et même si cela suppose de retirer un des deux membres associés qui y siègent actuellement, soit Véronique Dallaire (Québec d’abord) ou Jean-François Gosselin (Québec 21).

« La décision n’est vraiment pas prise, mais si on devait réduire, c’est évidemment un (membre) associé qu’on réduirait. On n’en est pas là et on souhaite que ça ne soit pas le cas », a ajouté le maire en faisant savoir qu’une décision pourrait être prise lors du conseil municipal d’après-demain.

Pas un seul cheveu !

Cette possibilité a littéralement fait bondir Claude Villeneuve. « Avant de toucher un seul cheveu de la tête de Véronique Dallaire pour faire de la place à un monsieur (Claude Lavoie) au comité exécutif, je me questionnerais très patiemment sur l’opportunité politique de faire ça », a-t-il prévenu. 

Ce dernier a rappelé que « Véronique Dallaire est porteuse du dossier de l’accessibilité universelle. C’est un dossier qui lui tient beaucoup à cœur à cause de sa situation personnelle. »

Selon l’interprétation de M. Villeneuve, le maire n’a pas d’autre choix que de retirer un membre actuel de l’exécutif s’il tient absolument à y intégrer Claude Lavoie. 

Jean-François Gosselin, conseiller de Québec 21 et membre associé au comité exécutif, n’a pas souhaité réagir vendredi.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.