/sports/others
Navigation

Une identité par le sport

Johanne Couture partage ses souvenirs du club d’athlétisme CAMPI

Johanne Couture
Photo courtoisie Deuxième dans ce peloton, Johanne Couture aux Jeux du Québec de Valleyfield à l’été 1974.

Coup d'oeil sur cet article

« L’athlétisme m’a permis de me façonner une identité. Ce sport a développé l’estime de moi et cette force à atteindre des objectifs. Mes années au club CAMPI de Valleyfield m’ont aidée et m’ont suivie durant tout mon parcours personnel et professionnel. »

C’est Johanne Couture qui parle ainsi. Plus de 45 ans plus tard, elle tourne les pages de son album de souvenirs imprégné dans sa mémoire. 

Maintenant résidente de Chelsea en Outaouais, Johanne, à l’instar de plusieurs anciens membres de CAMPI, a encerclé la date du 24 septembre sur son calendrier, date des Retrouvailles CAMPI 2022 à l’Hôtel Plaza de Valleyfield où seront réunis bâtisseurs, entraîneurs et athlètes du club pour la première fois depuis presque 50 ans.

« J’ai hâte de serrer dans mes bras ces personnes qui ont marqué cette partie de mon adolescence. J’ai échangé avec quelques-uns sur Facebook et c’est comme si on reprenait là où on s’est laissé il y a plus de 45 ans. Il y a encore cet esprit de camaraderie qui ne s’estompe pas malgré les années, » fait part Johanne.

Johanne Couture s’est distinguée dans la marche olympique.

« À l’époque, c’était un petit monde en soi, avec des athlètes de Dolbeau, Longueuil, Sept-Îles et Valleyfield, » se souvient celle qui a laissé sa marque sur les 1500 m aux Jeux du Québec de Valleyfield (1974), de Trois-Rivières (1975) et à plusieurs championnats provinciaux intérieurs et extérieurs.

Merci, Richard

Aux Retrouvailles de CAMPI, Johanne a bien hâte de retrouver son entraîneur Richard Brault.

« Il a été mon guide. Je lui dois énormément. C’est grâce à Richard si j’ai atteint mes objectifs. Oui, il a été un coach exigeant mais il a toujours respecté ses athlètes. Ses vastes connaissances de la marche olympique ont servi chacun de ses athlètes. »

Johanne se souvient du championnat provincial de l’été 1972 à Pierrefonds. « J’avais 12 ans. Je me frottais aux meilleures spécialistes féminines du Québec. Dès le coup de départ, j’étais enfermée dans ma bulle. Tout allait bien et, à la fin de l’épreuve, je manifeste ma joie tellement que je suis fière », raconte au détail près Johanne comme si elle revivait la distance.

Mais cette explosion de joie s’est transformée en un déluge de larmes quand elle a appris qu’elle avait été disqualifiée pour des fautes techniques. « Tellement dans ma bulle que je n’ai jamais entendu les avertissements des officiels pendant l’épreuve.

« J’étais en sanglots. Richard a eu tôt fait de me réconforter. Puisqu’il s’y connaissait en la matière, il s’est empressé de rencontrer les officiels pour connaître les motifs exacts de ma disqualification. Il a échangé longtemps avec le juge en chef Nicola Marrone. Son intervention a été divine puisque la décision a été renversée », ajoute Johanne, qui a finalement quitté Pierrefonds avec une médaille au cou.

Inoubliable Jean...

Le 7 novembre 2010, Jean Couture, âgé de 52 ans, décédait à la suite d’un long combat contre le cancer. 

Un des grands de la marche olympique au club CAMPI, il a été l’inspiration de sa sœur Johanne.

« Jean a été mon modèle. On m’identifiait souvent comme la sœur de Jean Couture. Je m’en faisais une fierté d’être la sœur d’un athlète autant accompli que Jean, qui a aussi excellé en escrime, en ski nautique, en plongeon », a terminé Johanne avec la gorge nouée par l’émotion.


À ce jour, le comité organisateur a retrouvé 137 entraîneurs et athlètes. Et la quête n’est pas terminée. Si vous avez été membre du club d’athlétisme CAMPI de Valleyfield, vous êtes invités à vous inscrire à campi.retrouvailles@gmail.com

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.