/world/usa
Navigation

Le droit à l’avortement pourrait être renversé aux États-Unis

La Cour suprême serait sur le point de se prononcer contre des droits acquis

Coup d'oeil sur cet article

La Cour suprême des États-Unis s’apprêterait à renverser un jugement vieux de près de 50 ans qui garantit le droit à l’avortement, un revirement qui serait majeur pour les droits des femmes.

Le brouillon d’un jugement obtenu par le média POLITICO montre qu’une majorité de juges siégeant à la Cour suprême votera en faveur d’un renversement de la décision « Roe Vs Wade ». 

AFP

Rendue en 1973, cette dernière avait garanti le droit des femmes partout aux États-Unis de subir un avortement.     

  • Écoutez la chronique de Luc Laliberté au micro de Richard Martineau sur QUB radio :   

Le nouveau jugement titré « Opinion de la Cour » et rédigé par le juge conservateur Samuel Alito mentionne que Roe Vs Wade « avait tort de manière flagrante depuis le début ».

AFP

« Il est temps de respecter la Constitution et de renvoyer la question de l'avortement aux élus du peuple », peut-on y lire.   

Pas une décision finale

Ce document n’est toutefois pas une fin en soi, puisque les juges peuvent encore changer de position avant sa publication officielle. Celle-ci est prévue au cours des deux prochains mois.

« Soyons clairs : c'est un avant-projet. Il est scandaleux, sans précédent, mais pas final : l'avortement reste votre droit et est encore légal », a publié sur Twitter l'organisation Planned Parenthood, qui gère de nombreuses cliniques pratiquant des avortements.

AFP

Plus de juges conservateurs

Un porte-parole de la Cour suprême a refusé de commenter le brouillon de la décision, selon POLITICO.

Sa publication constitue une fuite rarissime pour la Cour suprême, où le secret des délibérations n'a quasiment jamais été violé.

La décision obtenue par le média statue sur la cause d’une loi du Mississippi adoptée en 2021. Celle-ci interdit l’avortement après 15 semaines de grossesse, ce qui défie les droits garantis dans le jugement Roe Vs Wade.

Les militants « pro-choix » en faveur des droits des femmes craignent depuis quelques années que le recours à l’avortement soit remis en question aux États-Unis.

En effet, une majorité de juges conservateurs, soit six sur neuf, siègent à la Cour suprême depuis le mandat du président Donald Trump. 

Ce dernier avait été exceptionnellement en mesure de nommer trois juges alignés idéologiquement avec la droite américaine. Depuis septembre, cette nouvelle Cour a envoyé plusieurs signaux favorables aux opposants à l’avortement.

-Avec l’AFP

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.