/sports/hockey
Navigation

LHJMQ: une toute nouvelle saison pour le Drakkar

Grand négligé, le Drakkar tentera de brouiller les cartes dans sa huitième de finale contre le Phœnix de Sherbrooke.
Mario Dechamplain Grand négligé, le Drakkar tentera de brouiller les cartes dans sa huitième de finale contre le Phœnix de Sherbrooke.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU – Officiellement qualifié pour les séries, le Drakkar de Baie-Comeau tentera de brouiller les cartes jeudi soir, lors de son premier match de ronde éliminatoire contre le Phoenix de Sherbrooke.  

• À lire aussi: Tour du chapeau pour Joshua Roy, qui reçoit le trophée Jean-Béliveau

• À lire aussi: Le Drakkar confirme sa place en séries

• À lire aussi: LHJMQ: le Drakkar a son sort entre les mains

Grands négligés de cette huitième de finale, les membres de l’équipage (57 points) auront du pain sur la planche face à des rivaux (98 points) qui ont totalisé 41 points de plus au classement de la saison régulière. 

Couronné champion de l’Association de l'Ouest, le Phoenix cherchera sûrement à se démarquer au plus vite à l’occasion des deux premières parties (série 3 de 5), disputées sur la glace du Palais des sports Léopold-Drolet. 

Alignant le champion marqueur du circuit Courteau en Joshua Roy (bilan de 51-68-119) ainsi que le quatrième meilleur en Xavier Parent (bilan de 51-55-106), la troupe de l’entraîneur Stéphane Julien est reconnue pour sa grande force de frappe en attaque. 

«On connaît leur équipe et la puissance de leur offensive. La discipline sera un facteur important dans cette série et il sera important de rester sur la patinoire et éviter le banc des punitions», a vite prévenu le pilote Jean-François Grégoire. 

Malgré l’écart de points au cumulatif, l’entraîneur-chef tient toutefois à rappeler que c’est une toute nouvelle saison qui commence pour les deux formations. «On ne s’en va pas là-bas juste pour prendre de l’expérience. Nous allons jouer dans notre identité et tout peut se produire si les joueurs respectent le plan établi.» 

Engagés pendant plusieurs semaines dans une bataille endiablée pour participer aux éliminatoires, les Nord-Côtiers ont su composer avec la pression pour atteindre leur objectif. «Nous avons joué des matchs sans lendemain à nos deux dernières parties et les gars ont répondu à l’appel. Cela devrait les aider dans leur préparation.» 

En bref

Sans surprise, le Drakkar fera confiance à son vétéran gardien de but Olivier Adam, un rouage clé dans la course aux séries. Avec le retour au jeu du Biélorusse Evgeny Sapelnikov, le navire pourra compter sur une formation complète et en santé pour une des rares fois cette saison. Les Sherbrookois ont remporté (5 à 2, 7 à 6, 2 à 1) les trois duels entre les deux équipes du calendrier régulier. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.