/misc
Navigation

Ukraine: nouvel assaut à Marioupol

Coup d'oeil sur cet article

On avait à peine eu le temps de se réjouir de l’évacuation réussie de 101 civils coincés depuis des semaines dans le complexe industriel ukrainien d’Azovstal, qu’un nouvel assaut était mené par les troupes russes.

On avance que d’autres civils y seraient toujours terrés, mais leur présence n’a pas freiné l’envahisseur bien déterminé à confirmer qu’il contrôle la ville, frappant à nouveau le complexe métallurgique. 

De plus, éliminer les militaires ukrainiens qui mènent une guerre souterraine soutenue les empêcherait d’aller prêter main-forte à leurs compatriotes dans le Donbass.

Carnet de guerre | 70e jour

Pas d’évolutions marquées

Ailleurs sur le territoire ukrainien, on ne relève pas d’évolutions marquées, si ce n’est une contre-offensive ukrainienne qui ralentit les opérations de l’occupant dans l’est du pays. 

Si les Russes tentent d’y préserver les voies de communication et le ravitaillement, ils s’affairent également à stabiliser l’accès au réseau routier près de Kherson.

Les observateurs de l’Institute for the Study of War anticipent d’ailleurs une recrudescence des attaques dans cette région dont l’envahisseur souhaite toujours s’emparer.

Solidarité occidentale

Pendant que les troupes de la Russie continuent de pilonner Kharkiv ou qu’elles surprennent en frappant Lviv, les pays occidentaux continuent de s’activer, leurs dirigeants se relançant des messages positifs.

Pour un Joe Biden qui encourage les employés d’une usine de Lockheed Martin en les assurant que les missiles antichars qu’ils fabriquent font mal paraître les troupes ennemies tout en nous préservant d’une Troisième Guerre mondiale, on retrouve un Boris Johnson qui cite Winston Churchill tout en prédisant une défaite russe.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.