/sports/hockey
Navigation

Le Drakkar lessivé à Sherbrooke

Inspiré par son capitaine Xavier Parent (deux buts et trois passes), le Phoenix n’a fait qu’une bouchée du Drakkar, jeudi soir, avec une victoire écrasante de 7-0.
Photo Mario Dechamplain Inspiré par son capitaine Xavier Parent (deux buts et trois passes), le Phoenix n’a fait qu’une bouchée du Drakkar, jeudi soir, avec une victoire écrasante de 7-0.

Coup d'oeil sur cet article

BAIE-COMEAU | Le Drakkar de Baie-Comeau oubliera vite son premier match de la ronde éliminatoire à la suite d’une cuisante défaite de 7-0 aux mains du Phoenix de Sherbrooke, jeudi soir, sur la glace du Palais des Sports Léopold-Drolet. 

Confrontés aux champions de l’Association Ouest dans ce duel inaugural de la série huitième de finale 3 de 5, les vikings du navire n’ont tout simplement pas fait le poids face à des adversaires dominants à tous les niveaux. 

Inspirés par des arrêts importants de leur gardien de but Olivier Adam (bombardé de 18 tirs), les visiteurs ont quand même tenu le coup en première période, qui s’est terminée 1-0 en faveur des vainqueurs. 

L’indiscipline a ensuite coulé les membres de l’équipage au deuxième tiers et les locaux en ont profité pour inscrire quatre buts sans riposte dont deux à l’occasion de jeux de puissance. 

En avance 5-0 après 40 minutes de jeu, le Phoenix a poursuivi sa domination en ajoutant deux autres filets au troisième engagement et a continué de faire la pluie et le beau temps face à des rivaux dépassés par les événements. 

«C’est n’est pas le départ qu’on espérait. Ce n’était pas si mal en première période, mais il fallait éviter le banc des punitions et c’est ce qui nous a coûté le match en deuxième», a vite résumé le pilote Jean-François Grégoire. 

Tout comme ses hommes, l’entraîneur-chef songe déjà au prochain match. «Peu importe de la façon dont les choses se produisent, il faut vite tourner la page. Les joueurs ne doivent pas perdre leur concentration et revenir en force dans notre style de jeu.» 

Le capitaine Xavier Parent a de nouveau sonné la charge dans l’offensive des gagnants avec une performance de deux buts et trois passes. Champion marqueur du circuit en saison régulière, Joshua Roy a aussi inscrit un doublé en plus de fournir deux mentions d’aide. 

Julien Anctil (deux fois) et Ethan Gauthier ont complété le pointage face au cerbère du Drakkar qui, malgré le pointage final, n’a rien à se reprocher face à cette mitraille de 45 lancers. 

En bref 

Confronté à 22 lancers, dont seulement 12 après deux périodes, le gardien Jacob Robillard n’a pas eu trop de misère à récolter le jeu blanc devant sa cage... Absent jeudi, le Biélorusse Evgeny Sapelnikov reprendra sa place dans l’alignement du Drakkar, qui n’a pas le choix de mettre l’emphase sur le match numéro deux de la série présenté vendredi soir. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.