/sports/hockey
Navigation

Le Drakkar acculé au pied du mur

Auteur d’un doublé lors du match numéro un de la série, le vétéran Julien Anctil a inscrit deux autres buts, vendredi, dans la victoire de 4-1 du Phoenix sur le Drakkar.
Photo courtoisie, Vincent Lévesque-Rousseau Auteur d’un doublé lors du match numéro un de la série, le vétéran Julien Anctil a inscrit deux autres buts, vendredi, dans la victoire de 4-1 du Phoenix sur le Drakkar.

Coup d'oeil sur cet article

Le Drakkar s’est mieux battu, mais cela n’a pas été suffisant pour éviter de subir une défaite de 4 à 1, vendredi soir, face au Phoenix de Sherbrooke, au Palais des Sports Léopold-Drolet.

Humiliés au compte de 7 à 0 la veille lors du match numéro un de cette ronde de huitièmes de finale, les Vikings du navire ont livré une meilleure opposition, mais se retrouvent quand même acculés au pied du mur avec un recul de 0-2 dans cette série trois de cinq. 

Comparativement au duel initial, les visiteurs ont pris les devants en toute fin de première période par l’entremise de Xavier Fortin, le seul qui est parvenu à tromper la vigilance du gardien Jacob Robillard, qui a effectué 28 arrêts. 

La réplique des Sherbrookois n’a pas tardé. Dès le début du deuxième engagement, le capitaine Xavier Parent, qui avait totalisé cinq points jeudi soir, y est allé d’un tir précis dans la partie supérieure pour égaler le pointage. 

Auteur d’un doublé dans la première victoire des siens, le vétéran de 20 ans Julien Anctil a ensuite pris les choses en main dans l’offensive des vainqueurs. Le numéro 22 a profité d’un jeu de puissance pour porter le score à 2 à 1. 

Le joueur de centre est revenu à la charge, au dernier tiers, quand il a brisé les reins de l’ennemi avec son deuxième filet de la rencontre assisté de Xavier Parent (un but, deux passes) et Joshua Roy (trois mentions d’aide). 

« C’est dommage pour le résultat, mais les gars ont compétitionné et, contrairement à la veille, ils se sont donné une chance. Cela n’a pas été une balade dans le parc et il faut bâtir là-dessus », a analysé l’entraîneur-chef Jean-François Grégoire. 

Même si son club fait face à l’élimination, le pilote demeure positif.

« On revient à la maison devant nos partisans et si les joueurs gardent le focus et s’impliquent de cette façon, on ne sait jamais ce qui peut se produire », a ajouté le dirigeant. 

En bref 

  • Israël Manscum a complété le pointage dans un filet désert.
  • Après avoir inscrit quatre buts en six avantages numériques au match numéro un, le Phoenix a touché la cible une fois en quatre tentatives face au cerbère Olivier Adam.
  • Blanchi en trois essais, le Drakkar a été incapable de capitaliser avec son jeu de puissance en sept occasions depuis le début de la confrontation.
  • Les membres de l’équipage tenteront d’éviter le balayage, lundi soir, lors du troisième affrontement de la série présenté sur la glace du centre Henry-Leonard. 
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.