/weekend
Navigation

Nintendo Switch Sports: quand le jeu vidéo fait bouger la famille

Nintendo Switch Sports
Photo courtoisie, Nintendo Switch Sports

Coup d'oeil sur cet article

Les jeux vidéo mènent toujours à un mode de vie sédentaire et d’oisiveté ? Pas nécessairement, tempère Étienne Boulay. À preuve, le nouveau Nintendo Switch Sports forcera jeunes et moins jeunes à se lever et brûler des calories sur le court de tennis, de badminton ou encore sur les allées de quilles.

Voilà un mythe que les détracteurs de l’industrie vidéoludique se plaisent à véhiculer, eux qui voient un lien direct entre l’utilisation des jeux électroniques chez les jeunes et une piètre forme physique. Mais il faut nuancer cet énoncé, soutient Étienne Boulay. 

Le footballeur retraité – et ancien joueur étoile des Alouettes de Montréal – en sait quelque chose. Il le démontre d’ailleurs pour la forme, s’élançant dans son salon, manettes de Nintendo Switch à la main, pour cumuler les abats sur l’allée de quilles virtuelle défilant sur son téléviseur. 

« Je peux bouger avec ce jeu, je ne suis pas simplement assis sur mon steak à me faire aller les pouces. Et j’ai l’impression d’avoir plus de contrôle que de simplement pouvoir choisir un jeu et une stratégie ; je peux pousser la technique un peu plus loin », explique-t-il, en visioconférence avec Le Journal

Les quilles – discipline particulièrement appréciée par Étienne Boulay et ses enfants – n’est qu’une des six activités proposées par le nouveau Nintendo Switch Sports, lancé il y a quelques jours. On peut également y suer en s’adonnant au badminton, au tennis, au chambara, au volleyball et au soccer, tout ça dans le confort de notre salon. Le golf viendra s’ajouter à cette offre en septembre prochain, tandis que d’autres sports pourraient suivre dans les mois suivants, tout ça via téléchargement. 

Quinze ans après la Wii

Il s’agit d’une nouvelle incursion dans le genre pour le géant du divertissement japonais, plus de 15 ans après le succès du Wii Sports. Les années ayant passé, les avancées technologiques sont frappantes, se manifestant rapidement lorsque vient le temps de pousser la cartouche dans la console.

La plus marquante : l’utilisation des Joy-Cons et de leurs capteurs de mouvement infiniment plus précis qu’à l’époque des Wiimotes. 

« C’était beaucoup moins facile à l’époque de recréer des mouvements ; il fallait être très précis, dans le bon périmètre. Aujourd’hui, c’est tellement plus simple. Ma fille de 8 ans n’a pas non plus besoin de venir me demander mon aide pour naviguer sur les menus. Tout est très bien expliqué, très instinctif », souligne Étienne Boulay. 

À titre de porte-parole de ce nouveau jeu, Étienne Boulay l’a évidemment testé en solo, mais également en famille. Car, comme tout parent, le sportif avoue se préoccuper du temps que ses enfants passent devant les écrans électroniques, tout comme du contenu auquel ils peuvent y être exposés. Et sur ce point, le Nintendo Switch Sports s’avère selon lui un très bon compromis. 

« Sans vouloir faire le procès de quelque plateforme que ce soit, le fil de nouvelles peut aller vite sur des applications comme TikTok et on ne sait pas toujours sur quoi on peut tomber. Avec un jeu comme Nintendo Switch Sport, on connaît exactement le genre de contenu qui y est présenté, et on sait que nos enfants bougent. C’est un fit parfait », atteste-t-il. 


♦ Le jeu Nintendo Switch Sports est présentement disponible.

 

Nintendo passe au niveau supérieur   

Plus coloré, plus invitant, mais surtout plus amusant, Nintendo Switch Sports vient élever les standards, devenant la nouvelle référence en matière de simulation sportive pour toute la famille. 

Plus de 15 ans après son Wii Sports, le géant Nintendo rapplique aujourd’hui avec une nouvelle incursion dans le genre qui ramènera les fans de première heure en terrain connu. Vous aviez à l’époque passé votre tour ? Pas de soucis. On s’acclimate rapidement à ce monde déjanté, coloré et magnifiquement bédéesque, bien à l’image du géant nippon. 

Joy-Con en main, six disciplines s’offrent ici à nous : les quilles, le tennis, le badminton, le volleyball, le soccer et le chambara (un sport de combat japonais). Les télécommandes permettent ainsi aux joueurs de contrôler les mouvements de leur avatar, que ce soit pour lancer une boule de bowling, manier le sabre, frapper un ballon ou encore parer une attaque. 

Exceptionnel

Bref, on ne réinvente peut-être rien, mais on vient parfaire le concept, autant dans son fond que sa forme pour faire de Nintendo Switch Sports un divertissement exceptionnel pour toute la famille. 

Car les commandes sont d’une fluidité jusqu’ici inégalée dans ce domaine, le gyroscope des Joy-Cons permettant une précision impressionnante et une liberté de mouvement quasi absolue. Autre nouveauté digne de mention ? La possibilité d’ajuster le niveau de difficulté de chaque joueur pour placer petits et grands sur un pied d’égalité lors de joutes en famille. Les tutoriels sont d’ailleurs courts, succincts et efficaces. 

On s’en voudrait également de passer sous silence l’univers qui se déploie ici avec un dynamisme et un souci du détail exemplaires. 

Environnements animés

Les matchs de bowling sont ainsi disputés dans une salle de quilles bondée et animée. Alors que le joueur – ou plutôt son avatar – s’élance boule en main, le décor s’éveille avec des personnages qui montent un escalier électrique, discutent entre eux ou encore s’exécutent sur des allées avoisinantes. 

Même chose pour les parties de tennis ou de badminton, par exemple, qui se tiennent dans un centre sportif grouillant de monde. Voilà qui vient élever l’expérience de plusieurs crans, la rendant davantage immersive et complète. 

Nintendo Switch Sports ★★★★ 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.