/entertainment/music
Navigation

Nouvel EP pour The Johans

The Johans
Photo courtoisie, Pascale Rosenthal

Coup d'oeil sur cet article

L’idée derrière le second EP des deux musiciennes du groupe The Johans était de coucher, sur un album, certaines chansons qu’elles livraient en spectacle. Des pièces que désiraient retrouver et réentendre les admirateurs du duo folk de Québec.

• À lire aussi: À la rencontre de Vincent

Pour Cynthia et Émilie, Goodbye Again était une manière de se réapproprier le son de The Johans. En autoproduisant leur nouvel EP, elles se sont assuré que tout concorde selon leurs aspirations et leurs désirs : le choix des musiciens et du réalisateur Alex Burger (La Voix 2020 et Bon Enfant), l’éventail des collaborateurs (dont Ben Shampoing ayant travaillé avec Tire le coyote à la technique et Mélissa Fortin du groupe Bon Enfant), ainsi que toute la latitude de faire les choses comme elles l’entendaient. 

« Cet album nous ressemble beaucoup plus que le premier, expliquent-elles. Il y a aussi plus de variations au niveau des sonorités. On ratisse plus large que juste du folk traditionnel. » 

De la même façon qu’il le fait en spectacle, le duo bascule joyeusement, au fil de ce mini-album lancé le 22 avril dernier, d’un univers à l’autre. Il faut dire que les musiciennes ont un penchant avoué et commun pour l’improvisation dans la création de leurs chansons. 

C’est d’ailleurs à travers cette formule que les créatrices amatrices de folk américain, d’indie et de bluegrass se rejoignent et se comprennent. « On y va au feeling », disent-elles. 

Décoller

Après s’être rencontrées au cégep à Québec, Cynthia (voix/guitare acoustique) et Émilie (mandoline, banjo/guitare acoustique et électro) ont rapidement eu envie de faire de la musique ensemble. C’est lorsque leur batteuse a quitté le groupe que celui-ci s’est transformé en duo. Un duo qui allait créer ses propres chansons. 

« À ce moment, on s’est dit : on décolle, explique Cynthia, 34 ans. On a commencé à composer des chansons, on a arrêté de jouer du rock pour trouver quelque chose qui nous ressemblait, à nous deux. » 

C’est ce retour aux sources qui a inspiré les cinq pièces de Goodbye Again au duo usant désormais d’une guitare acoustique, d’un banjo et de voix saupoudrées de quelques percussions. 

Si elles chantent pour le moment en anglais, les musiciennes pourraient tenter l’expérience de l’écriture et de la composition en français un jour. « Le français m’appelle beaucoup », lance d’ailleurs Émilie, 30 ans.


Goodbye Again est disponible sur toutes les plateformes et sur le Bandcamp du groupe : thejohans.bandcamp.com/ 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.