/lifestyle/books
Navigation

Autobiographie d'Yves Duteil: D’amour et de liberté

Yves Duteil
Photo courtoisie, Éric Venazobres

Coup d'oeil sur cet article

À l’aube de ses 50 ans de carrière, le chanteur français Yves Duteil a tenu à écrire son autobiographie. Il y raconte l’importance de la liberté, son amour pour son métier, les rencontres faites au fil du temps qui l’ont fait grandir et surtout son amour indéfectible pour son épouse, Noëlle.

• À lire aussi: D’amour et de société

« Je tenais à adresser une déclaration d’amour à mon épouse, Noëlle », confie d’emblée l’auteur-compositeur-interprète, Yves Duteil. « Elle est au cœur de toutes mes chansons. »

Noëlle Léonore Mallard c’est celle qu’il a épousée en 1975 et avec qui il a eu une fille, Martine. Dès les premières pages de son livre, écrit d’un long souffle, à la manière d’un long poème, on comprend tout l’amour qu’il lui porte. 

Même la souffrance n’a pas eu raison de ces deux âmes sœurs. D’ailleurs, l’élément déclencheur a été la grande épreuve que sa femme a traversée : un cancer diagnostiqué en 1999. Si elle s’en sortait, il écrirait un livre pour lui manifester son amour. Pourquoi devrait-on attendre que les gens disparaissent pour leur rendre hommage ? 

Puis en 2013, après une chute et un séjour à l’hôpital, le chanteur apprend qu’il a une malformation cardiaque et qu’il doit subir une opération à cœur ouvert ; il a dû tout arrêter. Certes, il y aura toujours des gens qui sauront faire preuve de résilience et tirer profit des épreuves. « Cela nous a soudés et ça nous a fait grandir », reconnaît Yves Duteil.  

Pour le chanteur, privé de présenter des spectacles, la pandémie a été l’occasion d’écrire ce livre et de revisiter certaines chansons en plus d’en composer de nouvelles. Porté par l’équilibre, même si la musique est omniprésente dans son univers, il privilégie aussi le silence. 

« C’est le berceau de l’inspiration, souligne le chanteur de 72 ans. Je suis très intuitif dans l’écriture. » 

L’importance des choix

Yves Duteil parle de l’importance de faire des choix dans son livre, c’est cela la véritable liberté. 

« J’ai choisi le plus beau métier du monde », lance celui qui a reçu sa première guitare à l’âge de 15 ans. 

Outre les choix professionnels, il y a aussi les choix que l’on fait quotidiennement. 

« J’ai choisi la douceur, pas la cruauté, pas le cynisme, mais la douceur qui est un choix capital pour moi, même si je suis rebelle et résistant », considère le chanteur qui précise qu’il faut être très résistant même lorsque l’on choisit la douceur. Le choix de la douceur est partout, même pour dire les choses.

Il a aussi choisi de cultiver le respect et l’humilité, et ce, même si 30 écoles en France portent son nom et qu’il a reçu en 1988 la distinction de la plus belle chanson du 20e siècle pour Prendre un enfant par la main.

Il a aussi fait le choix de faire de la politique pour devenir maire afin de défendre des projets qui lui tenaient à cœur, même si cela représentait des défis pour l’homme à l’âme artistique, bien loin du profil cartésien dont sont dotés la plupart des politiciens. Il a aussi mis ses énergies à aider la liberté du peuple tibétain et il parraine de nombreuses causes comme Petits Princes qui réalisent les rêves d’enfants malades. C’est un peu tout cela les chemins de la liberté.

L’amour du Québec

Yves Duteil porte le Québec dans son cœur, telle une belle histoire d’amour, et il en parle dans son livre. Il y a ses fans québécois, son public québécois qu’il considère comme un public extrêmement sensible à fleur de peau et il y a aussi des chanteurs québécois qui l’ont fait vibrer, ceux qui, comme il le dit si bien, lui ont permis de grandir. Il s’agit notamment de Gilles Vigneault, qu’il estime tel un maître de plume à l’instar de Félix Leclerc, qu’il a rencontré chez lui à l’île d’Orléans. Il garde de précieux souvenirs des moments où il a chanté avec eux, accompagnés de Jean-Pierre Ferland et Claude Léveillée.

C’est avant d’aller en impression, en relisant son manuscrit, qu’il a réalisé que pratiquement chaque page de son livre faisait émerger en lui une chanson. « Les chansons sont le complément du livre », indique le chanteur. Ainsi, il a décidé de lancer quatre CD au nom de son livre.

Yves Duteil n’est pas près de s’arrêter, il est toujours aussi passionné par ce qu’il fait. Il aime créer de l’émotion avec ses chansons, un travail qu’il a élaboré durant toute une vie pour faire jaillir la beauté. 

« Tant qu’il y aura de la vie, il y aura des sujets pour des chansons », conclut-il.

Yves Duteil
Photo courtoisie, Éric Venazobres
  • Le chanteur sera en tournée au Québec à Montréal le 23 mars 2023 au Théâtre Outremont et à Québec le 19 mars 2023 à la Salle Albert-Rousseau. 
  • Pour toutes les dates : productionsmartinleclerc.com/yves-duteil-2/ 
  • Pour accompagner son livre, il a sorti, Chemins de liberté – Les chansons du livre, un coffret de 4 CD, 75 chansons. 
  • On peut le suivre sur son blogue : blog.yvesduteil.com/blog/ 
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.