/news/society
Navigation

Course contre la montre pour sauver un chien exemplaire

L’animal emblématique du refuge Éducation Tony & Co a un cancer

tony chien cancer
Photo courtoisie Marc-André Delehedde s’est lancé dans une course contre la montre pour secourir Tony, le chien emblématique du refuge Éducation Tony & Co, aux prises avec un cancer des ganglions.

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir sauvé une vingtaine de chiens de l’euthanasie et en avoir réadapté une centaine d’autres, un refuge de Québec doit se résoudre à demander de l’aide pour sauver l’animal emblématique de son organisation. 

« Pendant deux ans, notre seule paie c’était de voir le sourire sur le visage des gens quand on sauvait leur animal. Mais là, c’est à notre tour d’avoir besoin d’aide », soupire Marc-André Delehedde, président de l’organisme à but non lucratif (OBNL) Éducation Tony & Co.

M. Delehedde a tout abandonné en janvier 2020 pour lancer son projet de refuge et d’éducation canine dans la région de Québec pour venir en aide aux bêtes avec des problèmes de comportement.

Selon ses dires, c’est notamment grâce à Tony, son fidèle dogue de Bordeaux, qu’il a pu sauver une vingtaine de chiens destinés à être euthanasiés en raison de leur comportement.

« C’est un peu ma police d’assurance, lance en riant l’entraîneur canin. Il a beau se faire japper dessus et se faire charger, il sait comment réagir et éviter les conflits. »

Une pierre angulaire 

Dernièrement, le duo a réussi à réadapter une bête qui avait développé des problèmes d’agressivité et qui urinait partout, par manque de stimulation. En quelques semaines, l’animal est devenu un chien d’assistance pour une personne à mobilité réduite.

Mais voilà que Tony, âgé d’à peine quatre ans, a reçu un diagnostic de cancer des ganglions il y a quelques semaines. Inopérable, on ne lui donne que deux mois à vivre, à moins qu’il ne suive un coûteux traitement de chimiothérapie.

« Tony, c’est la pierre angulaire de ce projet. Si je ne l’avais pas rencontré, jamais je n’aurais été aussi impliqué dans le milieu canin », explique émotivement M. Delehedde, qui a laissé tomber ses études en travail social pour se concentrer sur son refuge. 

Espoir de miracle 

Comme Tony & Co est une petite OBNL, les fonds récoltés grâce aux cours donnés par l’organisme sont à peine suffisant pour financer le refuge. Marc-André Delehedde a donc lancé un vibrant cri du cœur sur les réseaux sociaux pour qu’on vienne en aide à son compagnon.

Plusieurs personnes ont répondu à l’appel via une campagne GoFundMe, ce qui a permis d’amorcer les traitements de chimiothérapie. Mais il reste du chemin à faire.

« Si tout se passe bien, on pourrait aller chercher deux années de vie supplémentaires. Mais c’est sûr qu’on espère un petit miracle, avec une rémission complète », souligne son maître. 

Entre-temps, l’animal profite du temps qu’il lui reste en continuant de « travailler » auprès de ses congénères pour leur permettre d’avoir une vie meilleure.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.