/sports/hockey
Navigation

LNH: la clairvoyance des entraîneurs

Le Lightning et les Leafs sont à égalité dans la série

Coup d'oeil sur cet article

TAMPA | Il y a de ces déclarations qui paraissent anodines, mais qui finissent par avoir beaucoup de sens. À un collègue qui lui a demandé samedi ce qu’il fallait faire pour nuire au travail de Jack Campbell, Jon Cooper a répondu : « Marquer contre eux n’est pas une inquiétude pour moi. »

• À lire aussi: «On n’était simplement pas prêts» –Jake Muzzin

L’entraîneur-chef du Lightning avait vu juste. Un peu plus de 24 heures plus tard, ses hommes ont traversé le gardien des Maple Leafs, forçant son vis-à-vis à le sortir du match après 26 minutes de jeu.

Au terme d’une longue conversation avec Sheldon Keefe pendant une pause publicitaire, Campbell a été envoyé aux douches après avoir accordé cinq buts sur 16 tirs.

« Il m’a dit que c’était ce qu’il y avait de mieux pour l’équipe. Je veux toujours continuer de me battre, mais je respecte la décision des entraîneurs », a expliqué Campbell, après le match.

En route vers un revers de 7 à 3, les Leafs n’étaient, à ce moment-là, déjà plus dans le coup. Venu en relève, Erik Källgren a été parfait sur 10 lancers, le Lightning complétant son massacre par deux buts dans un filet désert.

Les Floridiens ont ainsi étiré à 17 leur séquence de succès suivant une défaite. D’office pour chacune de ces victoires, Andrei Vasilevskiy a maintenu une moyenne de 1,43 et un taux d’efficacité de ,944.

Dimanche soir, il n’a été déjoué que par William Nylander (ses deux premiers buts de la série) et Jake Muzzin.

Cette 51e victoire en séries éliminatoires lui a permis de prendre seul le deuxième rang chez les gardiens actifs, derrière Marc-André Fleury (92 victoires).

Stamkos lance le bal

Keefe en est un autre dont les observations de la veille se sont matérialisées.

« Jusqu’ici, nous avons fait du bon travail contre [Steven] Stamkos et [Nikita] Kucherov. Cependant, il ne faut pas trop s’en exciter puisqu’on est encore tôt dans la série. »

Le capitaine du Lightning a ouvert la marque à l’aide de son premier but du tournoi. Quant à Kucherov, il s’est fait complice de ce but et de celui de Corey Perry, inscrit avec une supériorité numérique de deux hommes.

La série, égale à deux victoires de chaque côté, se transporte à Toronto. Le prochain match aura lieu mardi. 

Ce qu’on a remarqué...     

DANS LE TOP CINQ

En ajoutant deux passes à sa fiche, Nikita Kucherov a porté à 132 le nombre de points qu’il a récolté, en séries éliminatoires, depuis le début de sa carrière. Il a rejoint Patrick Kane au cinquième rang de la liste parmi les joueurs actifs.


QUE DES ATTAQUANTS

Deux joueurs des Leafs se trouvaient au cachot lorsque Corey Perry a inscrit son deuxième de la série. À ce moment, Jon Cooper avait dépêché cinq attaquants sur la patinoire. Alex Killorn, Nikita Kucherov, Brayden Point et Steven Stamkos complétaient ce quintette.


DE BAS EN HAUT

Soulignant lui-même qu’il n’a pas encore retrouvé sa forme optimale après la blessure qui lui a fait rater les trois derniers matchs de la saison et le premier de cette série, Michael Bunting a été rétrogradé sur la quatrième unité pour amorcer la rencontre. Cependant, il est revenu à la gauche d’Auston Matthews et de Mitch Marner au début de la troisième période.


LE TRAIN MAROON

Pat Maroon s’est donné des airs de locomotive en parvenant seul devant Jack Campbell. Il faut dire que, malgré sa stature, il était parvenu à se faufiler derrière Morgan Rielly en territoire neutre tout juste avant que Mikhail Sergachev ne lui serve une solide passe.


ENGAGEMENT OPPOSÉ

Quand deux équipes talentueuses s’affrontent, le désir de vaincre est parfois décisif. Sur la même séquence, on a vu le niveau d’implication diamétralement opposé des Leafs et du Lightning. D’abord, William Nylander a appliqué les freins dans sa course pour la rondelle, question d’éviter d’être mis en échec par Erik Cernak. Quelques secondes plus tard, Brandon Hagel s’est jeté devant un tir d’Alex Kerfoot. Dans les deux cas, le pointage était de 5 à 0.

+
Brayden Point
En plus davoir la mission de museler les canons des Leafs, il sest permis deux spectaculaires percées au filet Il a passé plus de 21 minutes sur la glace
-
Les Maple Leafs
Il leur a fallu 50 minutes pour donner signe de vie Cétait déjà 5 à 1 et, à moins dassister à un miracle, le match était hors de leur portée
3
7
Première période
1-TB: Steven Stamkos (1) (Kucherov, Hedman)1:00
2-TB: Pierre-Édouard Bellemare (1) (Perry, McDonagh)5:20
3-TB: Pat Maroon (1) (Killorn, Sergachev)7:58
Punitions: Spezza (Tor) 8:04, Cernak (TB) 17:15, Paul (TB) 19:33, Kase (Tor) 19:33
Deuxième période
4-TB: Ross Colton (2) (Hagel, Foote)3:17
5-TB: Corey Perry (2) (Kucherov, Point)AN-5:25
Punitions: Tavares (Tor) 3:57, Kampf (Tor) 4:06, Kase (Tor) (double min) 5:52, Hedman (TB) 6:31, Engvall (Tor) 14:14, Kucherov (TB) 14:52, Brodie (Tor) 16:52
Troisième période
6-TOR: William Nylander (1) (Matthews, Rielly)AN-2:27
7-TOR: William Nylander (2) (Tavares)12:01
8-TB: Ondrej Palat (2) (sans aide)FD-14:40
9-TOR: Jake Muzzin (2) (Brodie, Blackwell)15:41
10-TB: Ross Colton (3) (Hagel, McDonagh)17:44
Punitions: Sergachev (TB) 2:21, Bunting (Tor) 8:03, McDonagh (TB) 10:43, Mikheyev (Tor) 10:43, Hagel (TB) (inc) 19:29, Engvall (Tor) (inc) 19:29
Tirs au but
TORONTO 10 - 4 - 11 - 25 TAMPA BAY 10 - 9 - 9 - 28
Gardiens:
TOR: Jack Campbell (P, 2-2), TB: Andrei Vasilevskiy (G, 2-2)
Avantages numériques:
TOR: 1 en 3, TB: 1 en 8
Arbitres:
TJ Luxmore, Kevin Pollock
Juges de lignes:
Mark Shewchyk, Ryan Galloway
ASSISTANCE:
19 092
Victor Hedman
Brandon Hagel
★★
Pat Maroon
★★★

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.