/news/politics
Navigation

Pierre Arcand se retire après 15 années chez les libéraux

L’ex-ministre montréalais ne se présentera pas aux prochaines élections provinciales

Periode des questions
Photo d'Archives Pierre Arcand, que l’on voit ici en mars 2020 à l’Assemblée nationale à Québec, ne briguera pas un autre mandat au scrutin du 3 octobre.

Coup d'oeil sur cet article

La liste des députés du Parti libéral du Québec qui ne brigueront pas de nouveau mandat au prochain scrutin continue de s’allonger : c’est au tour de l’ancien chef intérimaire Pierre Arcand de tirer sa révérence.  

• À lire aussi: Les bulletins de la semaine à l'Assemblée nationale

• À lire aussi: Élections provinciales: Paule Robitaille ne se représentera pas

• À lire aussi: Débat sur l’avortement: Legault piqué au vif par Anglade

Il en fera officiellement l’annonce en matinée lundi et un nouveau candidat de Mont-Royal–Outremont, à Montréal, sera du même coup présenté.

L’ex-président du réseau radiophonique Corus Québec a été élu pour la première fois en 2007. Il a, entre autres, occupé les postes de ministre des Relations internationales (2008 à 2010) et du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (2010 à 2012) dans le gouvernement de Jean Charest. 

Puis, dans le gouvernement de Philippe Couillard, il a été ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles (2014 à 2017) ainsi que vice-président du Conseil du trésor (2014 à 2016).  

À l’heure actuelle, il est notamment porte-parole de l’opposition officielle en matière d’administration gouvernementale et pour le Conseil du trésor.

L’homme de 70 ans a fait preuve d’un « leadership rassembleur », a indiqué dans une déclaration transmise au Journal, la cheffe libérale Dominique Anglade.

Plus récemment, alors que M. Arcand prenait la parole au Salon bleu, le premier ministre François Legault avait lancé à micro fermé : « Il est pas mort, lui ? ». Une mauvaise blague qui avait « ébranlé » le politicien.   

  • Écoutez la chronique de Denise Bombardier au micro de Richard Martineau sur QUB radio :   

« Grosse perte »

Pierre Arcand, qui n’a pu être joint pour une entrevue, est le 11e membre du caucus libéral à annoncer qu’il ne sera pas sur les blocs de départ aux élections du 3 octobre. Tous ont annoncé qu’ils se retiraient de la vie politique.

La députée de l’Acadie, Christine St-Pierre, qui fait partie du nombre, conçoit que le départ de son collègue est « une grosse perte ».

« C’est un grand personnage, Pierre », fait valoir l’ex-ministre, qui accueille cependant positivement ce « renouvellement » au sein de la formation politique.

« Ce sont de belles circonscriptions qui peuvent amener du beau sang neuf », souligne-t-elle, reconnaissant que « l’usure était là » face au Parti libéral du Québec (PLQ).

Château fort fissuré ?

Un peu plus de la moitié des libéraux ayant renoncé à un nouveau mandat sont issus de la région de Montréal, où le PLQ détient plusieurs circonscriptions.

Au prochain scrutin, « ce château fort risque de s’effriter pour la première fois depuis les 20-30 dernières années », estime le chargé de cours en science politique à l’Université du Québec à Montréal André Lamoureux.

À l’instar des autres partis de l’opposition, le PLQ continue de stagner dans les intentions de vote. Selon l’agrégateur de sondages Québec 125, le parti mené par Dominique Anglade récolterait actuellement plus ou moins 18 % des voix.

- Avec l’Agence QMI

Le PLQ devra faire sans eux        

  • Gaétan Barrette    
  • Lise Thériault    
  • Christine St-Pierre    
  • Hélène David    
  • Francine Charbonneau    
  • Monique Sauvé    
  • Jean Rousselle    
  • Nicole Ménard    
  • David Birnbaum    
  • Paule Robitaille    
  • Pierre Arcand       
Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse jdm-scoop@quebecormedia.com ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.