/misc
Navigation

Charest utilise la laïcité pour attaquer Poilievre

Charest utilise la laïcité pour attaquer Poilievre
DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Coup d'oeil sur cet article

Lorsque Jean Charest a annoncé sa candidature à la chefferie du Parti conservateur du Canada, nous avons été surpris d’apprendre qu’il était non seulement contre la loi 21, mais qu’un gouvernement sous son leadership allait intervenir devant la Cour suprême. 

Cette prise de position était surprenante, car les députés conservateurs québécois ont toujours dit que leur parti ne devait pas s’immiscer dans ce débat.

Pour se défendre, M. Charest a mentionné que c’était le devoir de chaque premier ministre canadien de défendre la Charte. Cependant, jeudi dernier, lors du débat organisé par le Canada Strong and Free Network, il a utilisé la loi 21 pour attaquer de front Pierre Poilievre.

Huawei

Pris dans un coin, ne voulant pas répondre à la question de M. Poilievre, sur combien il avait reçu de la compagnie chinoise Huawei, M. Charest a décidé de faire diversion. Il n’a pas répondu et il a abordé la question de la laïcité.

M. Charest a dit : « Y a-t-il quelque chose de plus important que la liberté religieuse? Je ne crois pas. »

Par la suite, M. Charest a critiqué le député de Carleton de défendre la position traditionnelle du PCC et de ne pas dire qu’il allait lui aussi intervenir devant la Cour suprême.

Prochain scrutin

Il est surprenant de voir un ancien premier ministre du Québec suggérer proactivement comme ligne d’attaque que le fédéral doit intervenir contre une loi de compétence provinciale pour plaire à un public canadien anglais.

Comment les députés conservateurs québécois qui appuient Jean Charest se sont sentis quand ils ont entendu cette attaque? Ils ont dû être un peu surpris.

M. Charest tente de marquer des points en dehors du Québec pour remporter la course. S’il devient chef, il est peut-être en train de compromettre ses chances de faire élire des députés au Québec lors de la prochaine campagne.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.